•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 18 nouveaux cas et 13 cas présumés de variants au Bas-Saint-Laurent

Une infirmière prépare une dose de vaccin contre la COVID-19 le 11 mars 2021 à Matane.

Au moins 13 cas de variants de SRAS-CoV-2 pourraient être confirmés au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

La santé publique recense lundi 18 nouveaux cas de coronavirus au Bas-Saint-Laurent.

Selon le dernier bilan de la santé publique, la région compte maintenant 13 cas reliés à des variants du coronavirus.

Les cas présumés de variants sont compilés par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Ils sont basés sur le criblage des cas positifs de SRAS-CoV-2, mais ne sont pas encore confirmés.

Jeudi, on comptait trois cas présumés de variants sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. Lundi, ce bilan est passé à 13 cas présumés.

« Les cas se multiplient »

Parmi les 18 cas de COVID-19 recensés lundi, 11 sont situés dans la MRC de Rivière-du-Loup.

Le Bas-Saint-Laurent compte actuellement 49 cas actifs du virus.

Répartition des cas par MRC :

  • Kamouraska : 195 cas (+4)
  • Rivière-du-Loup : 332 cas (+11)
  • Témiscouata : 127 cas
  • Les Basques : 35 cas (+1)
  • Rimouski-Neigette : 602 cas (+2)
  • La Mitis : 87 cas
  • La Matanie : 224 cas
  • La Matapédia : 50 cas
  • Indéterminés : 16 cas

La situation épidémiologique au Bas-Saint-Laurent est très préoccupante. Les cas présomptifs de variants se multiplient, constate le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel.

Le CISSS rappelle que les variants sont beaucoup plus contagieux et qu'il demeure donc essentiel de respecter les mesures sanitaires en vigueur.

La dernière hausse quotidienne de plus de 10 cas remonte au 8 janvier, alors que 16 cas s'étaient ajoutés au bilan régional.

Écoles fermées et appel au dépistage

Deux écoles du Centre de services scolaire (CSS) de Kamouraska–Rivière-du-Loup sont fermées lundi et mardi en raison de la présence de ces variants.

Dimanche, un cas a été confirmé à l’école primaire Sacré-Cœur et un autre cas a été recensé à la polyvalente de La Pocatière.

Des personnes font la file à l'extérieur d'une clinique de dépistage à la COVID-19 à La Pocatière, le 22 mars 2021.

À La Pocatière, environ 1000 personnes sont visées par l'appel au dépistage lancé par la santé publique.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a lancé un appel au dépistage massif auprès des élèves et du personnel de ces deux écoles. Environ 1000 personnes sont visées par cet appel, selon M. Turmel.

Deux centres de dépistage sont accessibles à La Pocatière et à Saint-Pacôme. Les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous sur le site cv19quebec.ca (Nouvelle fenêtre) (Nouvelle fenêtre) ou par téléphone au 1 877 644-4545.

Un autre cas a été détecté à l'école Lanouette de Saint-Antonin, mais une seule classe a été placée en isolement.

À Rimouski, un groupe à l’école L’Estran a été mis en isolement et des dépistages ont été planifiés lundi après qu'un cas de COVID-19 eut été détecté chez un élève.

Dimanche, six nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan du Bas-Saint-Laurent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !