•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une motoneige folle s’invite au bistro à Yellowknife

Une motoneige renversée près de chaises devant une bâtisse en bois rond.

La motoneige s'est emballée et a terminé sa course en s'abattant contre le portique du bistro Bullock's, à Yellowknife.

Photo : Jo-Ann Martin

Les clients du bistro Bullock’s, à Yellowknife, ont eu droit à un spectacle particulier, jeudi, alors qu’une motoneige sans conducteur est venue s’échouer avec fracas contre le portique de l’établissement. L’incident n’a fait aucun blessé.

C’était notre spectacle du jour, raconte la propriétaire du Bullock’s, Jo-Ann Martin. Dans le temps, ils disaient que l’ambiance du Bullock’s était plutôt sauvage… On vient d’en avoir un rappel.

La propriétaire était à l’étage lorsqu’elle a entendu le bruit généré par l’accident. Elle a d’abord pensé qu’il s’agissait d’un camion, avant d’apercevoir la motoneige renversée sur les images d’une caméra de surveillance.

Mme Martin s’est alors précipitée à l’extérieur pour s’assurer que personne n’avait été blessé.

Quand je suis arrivée dehors, le gars était là. Il n’était même pas sur la motoneige [au moment de l’incident]. Je suppose que l’accélérateur s’est coincé quand il a démarré la machine, pense-t-elle.

Pas de blessé, ni de grands dommages

Dieu merci, il n’était pas dessus, s’exclame la propriétaire du Bullock’s. L’homme s’est toutefois élancé pour éteindre l’engin, qui fonctionnait toujours malgré sa mésaventure.

On a tous accouru en pensant que quelqu’un pouvait s’être blessé. On a été chanceux que personne ne sorte de la bâtisse ou ne vienne pour y entrer quand c’est arrivé, dit Jo-Ann Martin, soulagée.

Le bâtiment n’a pas été endommagé, mais le portique offert par l’équipe de production de l’émission Arctic Air après la fin de la série a encaissé le coup.

Aujourd’hui, une motoneige s’y est écrasée et l’a démoli, donc on devra le jeter à terre et le rebâtir. On ne sait jamais d’avance ce qui se passera au bistro Bullock’s. Chaque jour est une surprise, note la propriétaire.

Classé monument historique, l’édifice lui-même n’a pas subi les contrecoups de l’impact. Au contraire, il a plutôt retrouvé son allure d’origine.

Quand ils construisaient des choses, dans le temps, ils le faisaient pour que ça dure, s’exclame Mme Martin.

Cette solidité légendaire a aussi permis aux clients secoués par l’incident de retourner tranquillement à leur assiette.

Avec les informations d’Avery Zingel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !