•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

775 nouveaux cas de COVID-19 et sept décès de plus au Québec

Une pancarte avec la mention Ça va bien aller.

Le Québec a entamé un déconfinement progressif puisque la deuxième vague s'atténue.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

La santé publique du Québec fait état de 775 nouveaux cas de COVID-19 dans la province au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 301 691 le nombre de cas confirmés depuis le début de la pandémie.

La santé publique rapporte également sept décès additionnels, ce qui porte à 10 594 le nombre de Québécois qui ont succombé au virus au cours de la dernière année.

De ces décès, un est survenu dans les dernières 24 heures, quatre entre le 13 et le 18 mars et deux avant le 13 mars.

Les hospitalisations ont augmenté très légèrement, à une de plus dans la province. On compte ainsi 505 personnes à l’hôpital, dont 99 aux soins intensifs, le même nombre que la veille.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

L’effort de dépistage du gouvernement se poursuit, avec 32 964 tests réalisés le 18 mars, avec un taux de positivité qui se maintient à 2,5 %. Signalons néanmoins que le taux de reproduction a dépassé la barre du 1 (à 1,02), depuis deux semaines, ce qui signifie que chaque personne contaminée en contamine plus d'une autre. Le taux de Rt était sous la barre de 1 depuis le 31 décembre.

Pendant ce temps, la campagne de vaccination de masse se poursuit au Québec, où un nombre record de 41 338 doses de vaccin ont été administrées vendredi, pour un total de 915 653 depuis le 14 décembre.

Pour le moment, 1 050 355 doses ont été reçues au total.

Les variants

La santé publique surveille toujours de près l'apparition des variants. Elle recense 542 cas vendredi, une tendance stable.

La majorité d’entre eux se trouve à Montréal, soit 328 infections, en presque totalité du variant britannique. Des variants ont aussi été détectés dans les Laurentides (33 cas), à Laval (29 cas) et en Montérégie (18 cas).

Sur le front des éclosions, la santé publique rapporte 582 cas (-10 % en une semaine). C'est dans les écoles que les éclosions ont le plus diminué (-37 % en une semaine).

Dans les milieux de vie et de soins, on est passé de 96 à 83 éclosions durant la même période, tandis que la situation est stable dans les garderies (80 éclosions) et dans les milieux de travail qui totalisent 50 % de toutes les éclosions actuellement en vigueur.

Analyse par région sociosanitaire

Les taux actifs pour 100 000 habitants sont toujours les plus élevés à Laval (156,5) et à Montréal (154,5), mais ils ont très légèrement diminué ces dernières 24 heures.

Viennent ensuite Lanaudière (100,6) et le Saguenay–Lac-Saint-Jean (80,8), puis l’Outaouais (68,7).

Dans la Capitale-Nationale, on comptabilise 51,6 cas actifs pour 100 000 habitants.

La moyenne québécoise reste stable avec 80,2 cas actifs pour 100 000 habitants.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !