•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle forte augmentation des cas de COVID-19 en Outaouais et à Ottawa

Une femme tient une seringue près du bras d'une aînée.

Avec 53 nouveaux cas enregistrés vendredi, l'Outaouais rapporte la plus forte hausse de cas de COVID-19 depuis le 18 janvier.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Le nombre de nouvelles infections répertoriées en Outaouais a fait un bon de près de 20 cas, par rapport à la veille. À Ottawa, la tendance reste également à la hausse.

Si on enregistrait, jeudi, la plus forte augmentation de cas de COVID-19 de la semaine des deux côtés de la rivière des Outaouais, les chiffres ne sont pas plus encourageants, vendredi.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a rapporté 53 infections supplémentaires, portant le bilan à 6 779 cas depuis le début de la pandémie.

Il s'agit de la plus forte hausse hebdomadaire depuis deux mois, soit le 18 janvier dernier, date à laquelle 61 nouvelles infections étaient rapportées.

Le bilan des morts s’est également alourdi de deux décès. Le CISSS n’a toutefois pas été en mesure de donner plus d’informations sur la provenance de ceux-ci.

Toujours selon les données du CISSS, huit personnes sont hospitalisées, dont une se trouve aux soins intensifs.

74 nouveaux cas à Ottawa

Alors qu'Ottawa fait son entrée en zone rouge, vendredi, 74 personnes de plus ont contracté le virus dans les dernières 24 heures, rapporte Santé publique Ottawa (SPO). Un décès supplémentaire a également été constaté.

Dans la capitale nationale, 23 personnes sont hospitalisées en raison du coronavirus et quatre d’entre elles se trouvent aux soins intensifs.

Selon SPO, il y aurait 668 cas actifs au sein de la population.

L'est ontarien reste en zone orange

Dans l'est ontarien, 26 nouveaux cas ont été rapportés par les autorités. Selon le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), 3 062 personnes ont contracté le virus depuis le début de la pandémie.

Actuellement, le BSEO rapporte 171 cas actifs, alors que 22 personnes sont hospitalisées, dont six se trouvent en soins intensifs.

Aucun décès supplémentaire n'a été constaté. Le bilan des morts, qui s'élève à 69 décès, est resté inchangé depuis le 10 mars.

Dans l'après-midi de vendredi, le gouvernement provincial a confirmé que l'est ontarien reste en zone orange, alors que, proche d'Ottawa, la région de Leeds, Grenville et Lanark est placée, de son côté, en zone rouge.

L'éclosion à l'hôpital de Hawkesbury prend de l'ampleur

Ombre au tableau, toutefois, pour l'est ontarien, l'éclosion dans une des unités de l’Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH), rapportée mercredi, prend de l’ampleur.

Le BSEO y confirme maintenant onze cas de COVID-19, dont huit concernent des patients.

L'administration de l’établissement de soins de santé envisage de dépister à nouveau tout les patients et son personnel, lundi, pour déterminer si d'autres personnes ont contracté le virus.

On a encore des résultats à venir, surtout au niveau des employés qui n'ont pas été en contact sur de longues périodes avec l'unité de soins qui est en éclosion actuellement. Donc, du côté des patients, le dépistage a été fait. Ce n’est pas exact cette science du dépistage, explique Marc LeBouthillier, directeur général de l’Hôpital.

Au total, 64 patients et 140 membres du personnel ont été testés, selon le directeur général.

Et une politique visant à interdire les visiteurs est toujours en vigueur dans l'unité concernée.

Avec les informations de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !