•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une version d'Instagram pour les moins de 13 ans en chantier

Des enfants utilisant un téléphone intelligent.

Pour l'instant, la plateforme est réservée aux personnes âgées de 13 ans et plus.

Photo : getty images/istockphoto / Ridofranz

Radio-Canada

Les têtes dirigeantes de Facebook planifient de mettre sur pied une version d’Instagram adaptée pour les enfants de moins de 13 ans, selon un mémo interne de l’entreprise obtenu par BuzzFeed News.

Dans l’état actuel des choses, la plateforme de partage d’images et de vidéos n’est pas accessible aux personnes de moins de 13 ans; une barrière qui jusqu’ici dépendait de l’honnêteté des internautes, mais qui pourrait bientôt être renforcée par l’utilisation de l’intelligence artificielle pour deviner l’âge des utilisateurs et utilisatrices.

Dans un message publié sur un babillard virtuel destiné au personnel, Vishal Shah, vice-président aux produits d’Instagram, a détaillé les priorités de la plateforme pour l’avenir : [Nous souhaitons d’abord] accélérer notre travail sur la vie privée et l’intégrité pour assurer une expérience la plus sécuritaire possible aux ados et [ensuite], bâtir une version d’Instagram qui permettra aux personnes âgées de moins de 13 ans d’utiliser la plateforme pour la première fois.

La nouvelle a été confirmée par un porte-parole de Facebook, qui a spécifié à The Guardian qu’une telle plateforme serait encadrée par un contrôle parental.

Plus tôt cette semaine, Instagram a indiqué dans un billet de blogue qu’elle allait déployer de nouvelles mesures de sécurité. En plus de l’utilisation de l’IA pour vérifier l’âge des internautes, le service a aussi annoncé qu'il allait interdire aux adultes d'envoyer des messages aux personnes mineures qui ne les suivent pas afin d'éviter des échanges non sollicités.

Instagram ne serait pas la première plateforme à instaurer un service séparé pour les jeunes. Facebook a déjà fait de même avec Messenger Kids, une version de son service de messagerie destinée aux enfants âgés de 6 à 12 ans.

Avec les informations de BuzzFeed News, et The Guardian

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !