•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau guide de développement urbain sème la controverse à Calgary

En avant-plan, quelques maisons de banlieue et en arrière-plan, les tours du centre-ville de Calgary.

Le maire de Calgary Naheed Nenshi estime que le nouveau guide sera un outil pratique pour développer certains quartiers.

Photo : David Gray

Stéphanie Rousseau

Un plan qui établit les grandes orientations du développement urbain à Calgary pour les prochaines années fait l’objet de vives critiques de la part d’associations de quartiers.

Le plan Guidebook for Great Communities est en élaboration depuis plus de cinq ans et doit revenir devant le conseil municipal de Calgary lundi.

Mercredi, les conseillers municipaux Jeromy Farkas et Sean Chu, qui se représentent aux élections municipales, ont déposé une motion pour que le conseil municipal reporte une décision sur l’approbation du nouveau guide à après les élections du 18 octobre.

Les conseillers devraient être transparents sur les impacts de ce document pour la vie des Calgariens , affirme le conseiller du quartier 11 qui se présente à la mairie, Jeromy Farkas.

S'ils croient fermement à ses avantages, ils devraient être transparents et faire campagne. Après les élections, ils auraient alors le mandat pour faire ces changements radicaux , ajoute Jeromy Farkas.

L’ancien conseiller municipal André Chabot qui se représente cette année dans le quartier 10 juge que les citoyens n’ont pas été suffisamment consultés.

Il y a de bonnes choses dans ce document, mais ce qui m’inquiète un peu et qui inquiète beaucoup de monde dans la communauté, c’est : qu’est-ce que le plan veut dire ? Ça ne donne pas beaucoup de garanties sur ce qui va pouvoir être bâti et où. C’est ça le plus gros problème, lance-t-il.

Les résidents sont notamment inquiets que de gros bâtiments poussent près de chez eux.

Une citation de :André Chabot, ancien conseiller municipal

La Ville dit que ça va permettre d’augmenter les services, mais il n’y a pas de directives pour savoir comment cela va être géré, ajoute André Chabot.

Selon lui, les plans locaux de développement comprennent normalement plus de détails pour chaque communauté. À ses yeux, le Guidebook for Great Communities va influencer beaucoup de ces autres documents sans offrir de sûreté aux gens sur ce qui s'en vient.

André Chabot juge aussi que la compréhension du nouveau guide n’est pas bonne chez le public et que les gens aimeraient avoir plus de temps pour mieux comprendre les implications du document.

Un guide pour l'avenir

La Ville dit avoir mené plusieurs séries de consultations auprès du public. D'ailleurs depuis janvier, la population a eu deux fois l’occasion de faire entendre sa voix auprès du comité d’urbanisme et de développement urbain.

Le maire de Calgary Naheed Nenshi estime que le nouveau guide sera un outil pratique pour développer certains quartiers.

J’entends beaucoup de désinformation alors qu'il s'agit seulement d'un guide, dit le maire.

Le problème que nous avons toujours eu, c'est lorsque nous planifions des plans de développements de quartiers plus anciens, et ils en veulent presque tous un. C’est long et compliqué à faire et vous partez de rien à chaque fois, explique le maire.

Ce que le guide permettra de faire, c’est d’assembler les meilleures pratiques dans une série de documents de développements de quartier qui existent déjà. Ainsi, nous allons avoir un guide commun sur lequel nous baser.

Une citation de :Naheed Nenshi, maire de Calgary

Le guide est une recette de gâteau, mais il ne dit pas au quartier qu'il doit devenir un gâteau en particulier, a tenté d’imager le maire.Lorsqu'un quartier est prêt à faire un plan, il peut dire : Voulons-nous un gâteau au chocolat, un gâteau à la vanille ? Toutes les recettes de gâteaux sont dans le guide, conclut le maire.

Les gens ont toujours peur des changements, surtout quand ils aiment leur quartier, mentionne Naheed Nenshi, qui croit qu’une partie des peurs sont alimentées par des candidats désireux de se faire élire lors des prochaines élections.

Le nouveau guide ne change aucun zonage pour aucun lot à travers toute la ville, alors je suis pas mal irrité de voir toute cette désinformation circuler, ajoute le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !