•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des condos et des bitcoins, le pari d’une société de gestion d’habitation réginoise

Un jeton de bitcoin sur un journal.

Le 13 mars dernier, la valeur du bitcoin dépassait pour la première fois 60 000 $. (archives)

Photo : afp via getty images / Ina Fassbender

Radio-Canada

La société de gestion de condominiums réginoise Thornton Place a acheté pour 25 000 $ de bitcoin, faisant ainsi le pari que la valeur de la cryptomonnaie augmentera au cours des prochaines années.

Une somme équivalente pour le moment à 0,4 bitcoin.

L’avocat représentant la société se fait toutefois rassurant. Il estime que la stratégie d’investissement choisie est prête à affronter la volatilité du marché financier.

Même son de cloche du côté du conseil d’administration de Thornton Place et de son trésorier, Howard Ulmer. Ce dernier explique que l’investissement se veut conservateur afin de limiter les risques de perte.

Les dernières années ont vu énormément de fluctuation dans la valeur du bitcoin. Rien ne dit que ça ne va pas recommencer, mais tout indique que c’est présentement une période beaucoup plus stable.

La somme investie représente environ 5 % du fonds de réserve de la société de gestion et 6 % du fonds mensuel d’opérations.

Thornton Place compte continuer d’acheter pour 700 $ par mois de cryptomonnaie.

La professeure en finance à l’Université de Toronto, Lisa Kramer, estime qu’il est sage de la part de la société de gestion de limiter de tels investissements. Elle espère tout de même que les autres sociétés similaires ne les imitent pas considérant le risque associé.

Lisa Kramer avertit les possibles intéressés que le marché de la cryptomonnaie peut être très volatile et qu’il est facile de perdre de l’argent à travers le bitcoin.

Un risque calculé, selon l'avocat

Des avertissements que l’avocat et ex-membre du conseil d’administration de Thornton Place, Eric Miller, entend, mais ce dernier estime qu’il a fait ses devoirs pour prendre la meilleure décision.

C’est de lui que provient l’idée d’un tel investissement.

Selon la Loi sur les fiduciaires de la Saskatchewan (Saskatchewan Trustee Act), il doit y avoir une conscience des risques lorsqu’on parle d’investissement, explique-t-il.

Puisque la société de gestion n’a pas mis l’entièreté de son fonds de réserve dans les bitcoins, même si la valeur tombe à zéro, cela ne compromettra pas la capacité de Thornton Place à répondre à ses futurs besoins financiers.

Je crois que c’est un choix qui représente un conseil d’administration très audacieux, très progressiste.

Une citation de :Eric Miller, avocat et ex-membre du conseil d'administration de la Société de gestion de condominiums Thornton Place

Les banques américaines sont maintenant autorisées à utiliser la technologie blockchain pour les services bancaires, mentionne Eric Miller. Paypal a ajouté le bitcoin dans ses services de paiement aux États-Unis, une option qui sera bientôt disponible au Canada.

Quand on regarde des compagnies comme Tesla ou MicroStrategy qui investissent plusieurs milliards de dollars dans le bitcoin, ça rassure. Lorsque vous avez des compagnies financières comme Fidelity et Citibank qui recommandent à tous leurs clients d’avoir entre 3 % et 5 % de leur valeur nette investis dans le bitcoin, on peut dire qu’il s’agit-là d’un investissement sécuritaire de niveau institutionnel, soutient l'avocat.

Pour le moment, aucun résident des condominiums de Thornton Place n’a émis de plainte ou d’objection, selon Eric Miller.

Ce dernier croit d’ailleurs que la société de gestion réginoise est la première à investir dans la cryptomonnaie.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !