•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vent d'optimisme entourant l'ouverture du centre de vaccination de l'Université Laval

Des patients en attente après avoir reçu leur vaccin dans la nouvelle clinique de l'Université Laval.

Des patients en attente après avoir reçu leur vaccin dans la nouvelle clinique de l'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

La clinique de vaccination de l'Université Laval a accueilli ses premiers patients jeudi matin. Plus de 700 personnes ont reçu une dose du vaccin contre la COVID-19.

La capacité de vaccination à l'Université Laval est évaluée à environ 140 personnes à l'heure, ou 13 000 personnes par semaine. Il s'agit de la deuxième plus grande clinique après celle du centre de foires d'ExpoCité.

Les installations dans le centre de vaccination de l'Université Lava vues de haut.

Les installations vues de haut.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Avec ce nouveau Centre [de l'Université Laval], nous serons en mesure de bonifier considérablement notre offre vaccinale pour la population de la Capitale-Nationale, souligne Mélanie Otis, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

En ce moment, le CIUSSS de la Capitale-Nationale vaccine en moyenne environ 2 500 personnes par jour alors que les arrivages de vaccin sont encore limités. Pour être en mesure de vacciner toutes les personnes qui le souhaitent d'ici le 24 juin, il faudra augmenter la cadence à plus de 10 000 injections par jour.

De plus, plusieurs milliers de doses du vaccin Pfizer-BioNtech arriveront dans la Capitale-Nationale la semaine prochaine.

Un homme porte des doses du vaccin contre la COVID-19.

L'arrivée des précieuses doses jeudi matin.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Les avantages de l'Université Laval

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale estime que le pavillon Desjardins de l'université était un endroit tout désigné pour la vaccination de masse.

Cet emplacement comporte plusieurs avantages : c’est central, facilement accessible pour la population via le transport en commun ou les autoroutes. Le stationnement [gratuit] est vaste. C’est également un site qui a déjà été utilisé dans le passé pour d’autres campagnes de vaccination, fait valoir Mélanie Otis.

Une horloge avec une affiche indiquant zone d'attente.

Une zone d'attente a été aménagée.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

L'objectif provincial est que tous les 65 ans et plus soient vaccinés d'ici la mi-avril. Pour y arriver, le CIUSSS de la Capitale-Nationale cherche toujours à embaucher de nouveaux employés pour travailler dans les différentes cliniques.

Tous les étudiants qui veulent avoir une expérience au niveau de la santé, venez, mobilisez-vous. Une, deux ou trois journées par semaine, on est là pour vous accueillir, on a besoin de gens. Vous allez être encadrés et vous allez être formés, lance la directrice de la campagne de vaccination, Patricia McKinnon.

Une affiche avec le Pavillon Desjardins

La clinique de vaccination se trouve au Pavillon Desjardins.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

L'appel s'adresse autant aux personnes qui ont de l'expérience dans le domaine de la santé qu'à celles qui n'en ont pas. Quand on vaccine des gens de 65 ans et plus, on a besoin d'énormément de soutien, pour pousser les fauteuils roulants, recueillir et saisir les données, ça nous demande beaucoup plus de personnel.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale fait aussi des démarches pour ouvrir de nouveaux centres de vaccinations en périphérie de Québec, notamment à Lac-Beauport, L'Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures.

Il sera aussi possible pour certains citoyens résidant dans des secteurs plus éloignés de se rendre dans des cliniques mobiles. Au cours des quatre prochains jours, les cliniques mobiles de proximité de Baie Ste-Catherine, Baie St-Paul et Saint-Marc-des-Carrières accueilleront de 60 à 100 personnes, selon le CIUSSS.

La vaccination en quelques chiffres

Jusqu’à maintenant 56 581 personnes ont été vaccinées dans la Capitale-Nationale, ce qui représente environ 9 % des adultes de 20 ans et plus sur le territoire.

De plus, 85 % des personnes âgées de 80 ans et plus ont été vaccinées ou ont un rendez-vous. Et ce taux est à plus de 75 % pour le groupe des 70-79 ans, selon les chiffres avancés par le CIUSSS jeudi.

En Chaudière-Appalaches, ce sont 50 % des 80 ans et plus qui jusqu'à maintenant ont été vaccinés et 11 % des 70 ans et plus.

Il y a 10 centres de vaccination dans ce secteur dont 4 sont des centres de vaccination massifs : le Centre de congrès et d’expositions de Lévis, l'Hôtel L'Oiselière à Montmagny, Le Georgesville à Saint-Georges et le Centre des congrès de Thetford. À cela s'ajoutent les CLSC (Saint-Jean-Port-Joli, Disraeli, Lac-Etchemin, Laurier-Station, Sainte-Marie et Saint-Lazare-de-Bellechasse).

Actuellement, ce sont plus de 11 500 personnes qui sont vaccinées par jour en plus de la vaccination à domicile.

Avec les informations de Hadi Hassin et Marie-Pier Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !