•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet pilote de poules urbaines à Trois-Rivières suscite beaucoup d'intérêt

Une poule est perchée à l'intérieur d'un poulailler, au-dessus d'un nid contenant trois oeufs.

Archives

Photo : La Presse canadienne / Charles Dharapak

Le projet pilote de poules urbaines à Trois-Rivières suscite beaucoup d’engouement : 265 personnes se sont inscrites à une séance d’information virtuelle prévue mercredi soir à ce sujet.

La Ville ne distribuera toutefois que 50 permis au terme de cette rencontre.

Les Trifluviens qui veulent avoir des poules urbaines à la maison cet été devaient obligatoirement participer à la séance d’information.

Après quoi, ceux qui sont toujours intéressés à accueillir des poules dans leur cour auront jusqu’au 29 mars pour soumettre leur candidature.

Un tirage au sort sera ensuite effectué et les gagnants seront avertis du résultat le 2 avril.

En rendant la participation à la séance d’information obligatoire, la Ville voulait s’assurer que les citoyens s’embarquent dans le projet en toute connaissance de cause.

La présentation est donnée par un employé de la Ville, deux représentants de la Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie ainsi que par une Trifluvenne qui a déjà des poules à la maison puisqu’elle habite dans un secteur plus rural où c’est permis.

Pas plus de 50 permis

Peu de temps après l’annonce d’un projet pilote de 50 permis, une pétition a été lancée pour demander qu’il n’y ait pas de limite à la quantité de permis octroyés.

Malgré le grand nombre de citoyens potentiellement intéressés par les poules urbaines, la Ville de Trois-Rivières affirme ne pas avoir l’intention de distribuer plus de permis dans le cadre de ce projet pilote.

La Ville souhaite accompagner chaque détenteur de permis, ce qui représente une charge de travail qui fait en sorte que délivrer plus de permis est impossible pour l’instant.

Les gagnants du tirage devront débourser 30 $ pour l'achat du permis auprès de la SPA Mauricie qui donne l'autorisation d'avoir deux à cinq poules.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !