•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec débloque 28,5 millions $ pour aider les centres-villes à se relancer

Un homme marche devant des commerces vandalisés et abandonnés.

La pandémie de COVID-19 fait mal au centre-ville de Montréal, où les façades de commerces abandonnés et vandalisés sont nombreuses.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Rues désertes, artères commerciales vides, multiplication des locaux à louer... les centres-villes de Montréal et de Québec ont souffert de la pandémie.

Le télétravail obligatoire, le couvre-feu, le confinement prolongé et les restrictions liées aux déplacements ont, sans aucun doute, contribué à les vider. Pour les aider à se relancer ce printemps, le Conseil des ministres à Québec vient d'autoriser un montant de 28,5 millions de dollars, d'après les informations obtenues par Radio-Canada.

Sans surprise, Montréal obtient la part du lion avec un montant de 15 millions de dollars, en plus des 8,5 millions consentis à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM). Cinq millions seront également versés à la Ville de Québec.

Au cours des prochaines semaines, le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, annoncera des sommes supplémentaires réservées aux autres municipalités du Québec, qui subissent aussi les conséquences de la pandémie.

Étant autonomes, les villes et les municipalités pourront choisir elles-mêmes comment dépenser ces sommes, à condition que la mise en œuvre des mesures respecte les critères de Québec. L'argent doit servir à stimuler la reprise économique, à compenser les effets de la baisse d'achalandage et à contribuer au développement et à la revitalisation des centres-villes.

Des idées pour Montréal

Selon nos informations, la Ville de Montréal compte annoncer jeudi la façon dont ces sommes seront utilisées, en l'absence de touristes et de grands événements.

Une partie de l'aide gouvernementale pourrait être remise sous forme de Fonds Entrepreneuriat commercial. Les entrepreneurs seraient invités à soumettre leurs idées pour relancer le centre-ville de la métropole.

De l'argent pourrait également servir à transformer ou à aménager des tours de bureaux désertées par les travailleurs, puisque la plupart risquent de ne pas revenir dans leurs locaux avant le début de l'année prochaine.

La Société de développement commercial (SDC) du centre-ville a déjà fait savoir qu'elle comptait ouvrir les rues aux piétons, aux terrasses et aux restaurateurs pour que Montréal retrouve son attrait.

L'été dernier, la CCMM a lancé le mouvement Relançons Montréal pour mettre en lumière les enjeux des grands secteurs stratégiques de la métropole.

L'objectif était de déterminer les actions à mettre en œuvre pour la relance des moteurs économiques majeurs. Onze plans d'action ont été élaborés au terme de cette démarche, en collaboration avec des grappes industrielles. L'un de ces plans est d'ailleurs destiné au centre-ville de Montréal pour l'aider à retrouver sa vitalité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !