•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec nomme une directrice nationale de la protection de la jeunesse

Catherine Lemay.

Catherine Lemay devient la première directrice nationale de la protection de la jeunesse.

Photo : Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie

Radio-Canada

Catherine Lemay, actuelle PDG adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, devient la première directrice nationale de la protection de la jeunesse.

Elle aura le statut de sous-ministre adjointe de la nouvelle Direction générale du développement, du bien-être et de la protection de la jeunesse et de directrice nationale de la protection de la jeunesse.

Mme Lemay, qui entrera en fonction le 29 mars, devra entreprendre une réflexion portant non seulement sur les services de protection de la jeunesse, mais également sur la loi qui l’encadre, sur le rôle des tribunaux, des services sociaux et des autres acteurs concernés, lit-on dans le communiqué du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.

On y apprend aussi que la nouvelle directrice sera responsable de l’ensemble des volets jeunesse du ministère de la Santé et des Services sociaux et de la mise en œuvre des recommandations du rapport final de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ).

C’est d’ailleurs cette commission, présidée par Régine Laurent, qui avait invité le gouvernement Legault à créer un poste de directeur national de la jeunesse.

Elle avait exprimé le souhait que cette nomination soit déjà faite au moment du dépôt de son rapport final, prévu le 30 avril prochain, pour la mise en œuvre rapide des recommandACTIONS, car on sait que les enfants ne peuvent plus attendre.

Dans ses recommandations préliminaires en novembre dernier, Mme Laurent avait expliqué que le titulaire de ce poste aurait entre autres pour tâches de veiller à une interprétation uniforme de la Loi sur la protection de la jeunesse et d’ harmoniser les pratiques en la matière, en plus de participer au processus de sélection et de nomination des responsables des DPJ régionales, d'établir des standards dans les services offerts et d'offrir des mesures de soutien aux intervenants du réseau.

Catherine Lemay a déjà travaillé comme éducatrice spécialisée, puis comme chef de service de réadaptation pour les Centres jeunesse de Montréal, avant d’occuper divers postes de gestionnaire au Centre jeunesse de la Montérégie, dont celui de directrice générale. Elle est PDG adjointe du CISSS de la Montérégie-Est depuis 2015.

Je me suis engagé à réformer la DPJ ainsi que la Loi sur la protection de la jeunesse afin de changer les choses de manière durable. Cette nomination est un pas important pour procéder à ces changements cruciaux.

Une citation de :Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !