•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des professeurs francophones de la Laurentienne demandent des comptes au recteur

L'Université Laurentienne.

L'Université Laurentienne fait face à des défis financiers sans précédent.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

Dans une lettre ouverte adressée au recteur Robert Haché, 42 professeurs francophones et francophiles de l'Université Laurentienne réclament plus de transparence quant au processus de restructuration de l'établissement.

Ceux-ci dénoncent le silence de M. Haché, soutenant que ses récentes mises à jour sur le dossier laissent planer une incertitude considérable quant aux détails du processus et ses impacts humains.

Les signataires, qui sont membre du Regroupement des professeur.e.s francophones (RPF) de l'Université Laurentienne et de ses établissements fédérés, affirment que le recteur manque à sa promesse d'informer la communauté universitaire (Nouvelle fenêtre).

L'Université Laurentienne s'est déclarée insolvable le 1er février. Elle est en médiation confidentielle avec ses parties prenantes devant la cour jusqu'au 30 avril. Pour se remettre à flot, l'établissement a fait part de son intention de restructurer certains cours, entre autres choses.

Inquiet pour les programmes de langue française, le RPF n'est pas rassuré par la lettre que le recteur Robert Haché a publiée mardi, dans laquelle il réitère son engagement envers la francophonie. Selon les professeurs, celle-ci ressemble en tous points à maintes déclarations de [ses] prédécesseurs.

Des principes vagues, mais aucun engagement, de belles phrases, mais aucun plan ni promesse. Combien de fois nous a-t-on servi de tels discours qui aussitôt prononcés sont tombés dans l’oubli faute de suites concrètes?

Une citation de :Extrait de la lettre ouverte au recteur Robert Haché

Le RPF veut des détails sur la restructuration des programmes

Les signataires demandent à l'Université Laurentienne de transmettre au corps professoral et aux bibliothécaires de l'établissement les détails, par faculté et par département, du plan de restructuration des programmes.

Ceux-ci font ainsi référence à un texte du site web lancé par l'Université pour informer sa communauté sur la restructuration. Le plan [de restructuration] sera détaillé dans le cadre de la procédure judiciaire, mais il est déjà dressé à l’égard de tous les aspects de la restructuration, peut-on y lire.

Les professeurs demandent également au recteur de leur communiquer quels critères président la restructuration des programmes, ainsi que des précisions sur la nature et les étapes de ce processus.

Ils demandent aussi de l'information sur le rôle du comité formé par des membres du sénat à la table de médiation, ainsi que le calendrier de ratification de la restructuration des programmes par le sénat.

Dans le cadre de sa restructuration, l'Université Laurentienne n'accorde pas d'entrevue à Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !