•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’objectif de vaccination des 65 ans et plus est atteint à Montréal

La santé publique exhorte les Montréalais à continuer de respecter les règles sanitaires pour retarder le plus possible la troisième vague, qui « va arriver ».

Une affiche rouge sur laquelle est écrit vaccination, avec, en arrière-plan, des préposés vêtus en blanc.

Près de 77 % des Montréalais de 65 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Près de 77 % des Montréalais de 65 ans et plus ont été vaccinés, ou sont en voie de l’être d’ici la fin de la semaine, a annoncé mercredi la présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Sonia Bélanger.

Visiblement encouragée par la progression de la campagne de vaccination à Montréal, Mme Bélanger, qui faisait le point sur la pandémie de COVID-19 à Montréal en compagnie de la Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal, a déclaré tout sourire : Nous avons atteint la cible!

Et on ne va pas s’arrêter là, on va continuer, a promis Sonia Bélanger.

Rappelant que la santé publique s’est fixé pour objectif de vacciner au moins 75 % de la population, Sonia Bélanger a expliqué que, selon les dernières données reçues, entre 75 % et 77 % des gens de plus de 65 ans qui habitent à Montréal ont reçu au moins une dose de vaccin.

L'objectif est donc atteint, et même surpassé dans ce groupe d'âge, a souligné Sonia Bélanger.

Selon la santé publique, 69 000 travailleurs de la santé ont été vaccinés jusqu’à maintenant à Montréal. La totalité des 11 000 résidents des CHSLD, ainsi que 25 000 personnes qui vivent dans des résidences privées pour aînés, ont aussi été vaccinés.

Nous terminons les HLM et les OBNL [coopératives d'habitation, NDLR] pour aînés. À la fin de la semaine, on aura complété la vaccination de ces groupes-là, a ajouté la PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Mme Bélanger et la Dre Mylène Drouin se sont par ailleurs dites encouragées par les nouvelles annonçant des arrivages de plus en plus importants de vaccins au pays. Selon elles, dans la mesure où les stocks de vaccins sont au rendez-vous, l’objectif que s’est fixé le gouvernement du Québec, soit d’avoir vacciné au moins 75 % des Québécois d’ici le 24 juin, est atteignable.

Les effets de la vaccination se font par ailleurs sentir dans les milieux de vie pour aînés, où la situation est très bonne actuellement, selon Sonia Bélanger, qui n’a rapporté que deux éclosions de COVID-19 dans ces milieux au cours de la dernière semaine.

Pas d'effet important de la relâche

En ce qui a trait à la situation de la pandémie, la propagation du coronavirus est relativement stable à Montréal, où le nombre de nouveaux cas oscille autour de 300 chaque jour. Autre bonne nouvelle : aucune augmentation importante des cas n’a été décelée à Montréal une douzaine de jours après le congé de la relâche scolaire.

Pour ce qui est de la propagation des nouveaux variants, elle est aussi généralement stable dans la métropole, soit autour de 20 % des échantillons positifs. Les autorités de la santé publique exhortent par ailleurs les Montréalais à continuer de respecter les règles sanitaires pour retarder le plus possible une troisième vague de contagion, qui a déjà commencé ailleurs dans le monde et fort possiblement aussi en Ontario.

La troisième vague va arriver, comme on le voit en Europe, mais si vous êtes encore au rendez-vous dans l’application des mesures de santé publique, on peut continuer à repousser la prédominance du variant et continuer de vacciner la population.

Une citation de :Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal

Si la progression des variants est généralement stable à Montréal, elle demeure toutefois problématique dans deux secteurs en particulier, soit Snowdon et la ville de Côte-Saint-Luc, où la prévalence des variants est plus élevée.

En dépit des récents assouplissements annoncés par le gouvernement du Québec, dont le report à 21 h 30 du couvre-feu, la Dre Drouin rappelle aux Montréalais qu'ils sont toujours en zone rouge et que la situation demeure fragile, même si elle s'améliore.

Le nombre d'hospitalisations se maintient

La situation est également relativement stable dans les hôpitaux de l’île, où 300 patients sont actuellement hospitalisés, dont environ 75 aux soins intensifs. On compte, en moyenne, une centaine d’hospitalisations de moins qu’en février. Le nombre de patients alités se maintient depuis autour de 300 dans la métropole.

Rappelons que 532 patients souffrant de la COVID-19 sont actuellement hospitalisés dans l’ensemble du Québec. Plus de la moitié des hospitalisations de la province sont donc à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !