•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 millions de vaccins avant le 24 juin au Québec : comment y parvenir?

Une femme s'apprête à insérer une seringue dans le bras d'une aînée.

Le reportage d'Hugo Lavallée

Photo : Radio-Canada / David Richard

Selon un document obtenu par Radio-Canada, il reste environ cinq millions de vaccins à administrer pour atteindre l'objectif du gouvernement Legault de donner une première dose à 75 % des Québécois d'ici la Fête nationale. Le tout en 100 jours : la tâche semble colossale, mais Québec est convaincu d'y arriver.

D'abord, le ministère de la Santé considère que la cible est déjà atteinte pour les quatre premiers groupes d'âge. Les gens âgés de 85 ans et plus, les 80-84 ans, les 75-79 ans et les 70-74 ans sont déjà vaccinés en majorité.

Chez les 65-69 ans, il reste 288 240 vaccins à donner pour que 75 % d'entre eux aient reçu leur première dose, mais notons que les plages horaires de rendez-vous pour ce groupe d'âge ont été ouvertes seulement à Montréal.

Le gouvernement considère que l'adhésion à la vaccination est élevée, malgré les doutes actuels sur le produit d'AstraZeneca, et que les rendez-vous s'envoleront rapidement quand il va ouvrir la vaccination pour ce groupe d'âge dans les autres régions du Québec.

Il restera donc 4 827 269 doses à écouler pour les personnes âgées de 64 ans et moins. Québec aurait obtenu la garantie d'Ottawa cette semaine que les doses seraient livrées en quantité suffisante d'ici le 24 juin.

Pour atteindre l'objectif du 24 juin, un simple calcul nous permet de conclure que les vaccinateurs devront augmenter la cadence et administrer au moins 51 000 doses par jour, alors que le record jusqu'ici se situe autour de 34 000.

Calculez de nouveau : 51 000 doses tous les jours de la semaine équivalent à 357 000 vaccins hebdomadaires. À titre comparatif, durant la période de l'influenza, 250 000 vaccins sont donnés par semaine, en moyenne, chaque année.

État de la vaccination au QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

État de la vaccination au Québec

Photo : Radio-Canada / Gouvernement du Québec

Un objectif réaliste si les vaccins sont au rendez-vous

Au cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé, on avait déjà évoqué la possibilité de vacciner jusqu'à un million de personnes par semaine, à condition que les arrivages de vaccins foulent le sol québécois comme prévu.

Un objectif de 357 000 doses hebdomadaires serait donc réaliste pour lui, d'autant plus que son cabinet indique que 975 vaccinateurs de plus ont été embauchés au cours des sept derniers jours via le site Je Contribue, pour un total de 5267 personnes autorisées à vacciner.

À ce bassin de vaccinateurs, provenant d'une trentaine de corps de métiers, s'ajoutent les pharmaciens et les entreprises privées, appelés aussi à jouer un rôle clé dans l'opération de vaccination massive.

Rappelons que le ministre Dubé lui-même, né en 1956, obtiendra sa première dose jeudi après-midi, vers 15 h 30, au palais des congrès de Montréal. Une conférence de presse aura lieu tout de suite après, vers 16 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !