•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : une étude sur l'exposition des travailleurs de l'alimentation

Des personnes masquées font la file à l'extérieur de l'épicerie.

Des personnes masquées font la file à l'extérieur de l'épicerie.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Des chercheurs de l'Université Laval lancent une vaste étude sur les dangers de propagation de la COVID-19 sur les travailleurs de l'alimentation, dont certains sont au front sans interruption depuis le début de la pandémie.

L'étude sera menée en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Montréal.

Les travailleurs de l’alimentation sont soumis depuis le début de la pandémie à un risque élevé d’infection à la COVID-19 en raison de contacts quotidiens avec un grand nombre de personnes, mentionne Denis Boudreau, professeur à la Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval, responsable de l'étude.

Pourtant, il n’existe toujours pas de données précises sur le taux d’exposition de ces travailleurs au virus et sur la réponse immunitaire que cette exposition entraîne, ajoute-t-il.

Environ 450 travailleurs de l'alimentation qui proviennent d'épiceries, de restaurants et de bars de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches seront suivis au cours des 24 prochaines semaines.

Un groupe de 150 travailleurs en quincaillerie sera également étudié pour fins de comparaison.

Prélèvements

Les chercheurs prélèveront des échantillons sanguins afin de déterminer la présence d’anticorps contre le virus de la COVID-19 et d’établir la prévalence de l’infection chez ces travailleurs à risque, qu’il s’agisse d’infections symptomatiques ou non.

Des prélèvements successifs après 12 et 24 semaines permettront de mesurer l’incidence de l’infection au cours des 6 mois que durera l’étude, ajoute l'Université Laval.

Les chercheurs ont reçu une subvention de 2,2 M $ du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 du gouvernement canadien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !