•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ retire de son site web le texte vantant sa gestion de la pandémie

François Legault.

Le premier ministre François Legault a admis que ce texte était un peu vantard et que ce n’était pas son style.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le texte qui vantait le bilan du gouvernement Legault publié sur le site de la Coalition avenir Québec (CAQ) à la suite de la commémoration de la mort de plus de 10 500 personnes emportées par la COVID-19 au Québec a finalement été retiré.

Ce texte non signé à saveur partisane intitulé Est-ce qu'une autre équipe aurait pu faire mieux? a créé un certain malaise quand on sait que le Québec affiche le plus lourd bilan de pertes de vie au Canada, avait notamment souligné le Parti québécois.

Dans ce texte, la CAQ affirmait entre autres que selon la majorité de la population et la plupart des analystes, une autre équipe n'aurait pas pu faire mieux.

Pour le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, cette arrogance de la CAQ était malvenue à quelques heures de la commémoration de la mort de 10 550 personnes au Québec, soit plus de la moitié des morts de la COVID-19 au Canada.

Le premier ministre François Legault, de son côté, a admis mardi en point de presse que ce texte était un peu vantard et que ce n’était pas son style. La vice-première ministre Geneviève Guilbault, qui a confirmé le retrait du texte du site Internet de son parti, abondait dans le même sens mercredi matin en point de presse.

C’est un texte qui ne partait certainement pas d’une mauvaise intention, mais disons qu’il ne reflétait pas la nécessaire humilité qu’on doit avoir, je pense, en regardant la dernière année.

Une citation de :Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec

Le Parti québécois, de son côté, s’est félicité du retrait du texte. C'était indécent, et qu'on ait permis une telle lettre, ça en dit long sur l'état d'esprit du gouvernement et sur une arrogance qui ne cesse de se manifester, a réagi le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !