•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSN lance un avertissement à Viandes Du Breton à Rivière-du-Loup

L'extérieur de l'usine de Viandes du Breton, à Rivière-du-Loup.

L'usine de Viandes du Breton, à Rivière-du-Loup (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Des représentants de la CSN étaient réunis aujourd’hui devant l'usine de Viandes Du Breton à Rivière-du-Loup. Les syndiqués souhaitaient lancer un avertissement à l'entreprise avant une prochaine ronde de négociation.

Les travailleurs syndiqués de Viandes du Breton ont adopté dimanche un projet de négociation pour tenter d’obtenir de meilleures conditions de travail cette année.

La négociation en vue du renouvellement de leur convention collective ne commencera qu'en juin. Les relations de travail sont toutefois déjà brouillées, selon le syndicat affilié à la CSN. Il accuse la direction de l'entreprise familiale de bafouer le contrat de travail et de nuire aux activités syndicales.

Le syndicat vise des augmentations des salaires. Par exemple, selon la CSN, un travailleur de classe 1 gagne, après deux ans, 14,85 $ de l'heure chez Du Breton. Le même travailleur gagne autour de 20 $ de l'heure, et parfois plus, dans les usines du Groupe Olymel qui sont également représentées par la CSN.

Le raffermissement de la protection de la santé et de la sécurité ainsi qu’une révision des clauses portant sur les relations de travail et la gestion des congés font aussi partie des objectifs de la CSN.

Selon le syndicat, l’employeur demande aux travailleurs de manipuler des carcasses de porcs de plus en plus lourdes sans rectifier les cadences à la baisse.

Il blâme aussi l’insouciance de l’employeur qui a, selon le syndicat, provoqué l’éclosion de COVID-19 d’il y a quelques semaines.

On dirait que cet employeur a plus à cœur le bien-être de ses cochons que celui de ses employés, déclare par communiqué Nancy Legendre, présidente du conseil central Bas-Saint-Laurent-CSN.

Viandes Du Breton n’a pas souhaité réagir à la sortie publique du syndicat.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !