•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le ministre Mathieu Lacombe lance un appel à la vigilance

Mathieu Lacombe s'adresse aux journalistes.

Le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, a lancé un appel à la prudence, alors que la santé publique constate une hausse des nouveaux cas de COVID-19 dans la région (archives).

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, a joint sa voix à celle des autorités de santé publique, lundi, pour lancer un appel à la vigilance, alors que l’on constate une hausse des nouveaux cas de COVID-19 et qu’une trentaine de cas de variants sont confirmés dans la région.

Mathieu Lacombe, le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais, s’est invité au point de presse des autorités de santé publique, lundi, pour passer un message clair : la situation dans la région préoccupe beaucoup, a-t-il lancé.

Au cours des trois derniers jours, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a enregistré 106 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.

Un homme participe à un point de presse virtuel.

Le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, s'est invité au point de presse de la santé publique, lundi, pour faire un appel à la prudence devant la hausse des cas de COVID-19 remarquée au cours des derniers jours.

Photo : Radio-Canada

C’est beaucoup dans les circonstances. C’est un portrait épidémiologique qui prend une tournure inquiétante et on doit agir rapidement si on ne veut pas qu’il soit trop tard. [...] On doit poser des gestes tout de suite, être beaucoup plus vigilant qu’on l’a été dans les derniers jours si on veut s’assurer qu’on puisse rester en zone orange, a averti le ministre Lacombe.

On veut envoyer un message. Ce n’est pas une conférence de presse de routine. C’est planifié, c’est calculé. On a décidé de sortir ensemble pour envoyer le message qu’on doit être extrêmement prudent, parce que la vérité c’est qu’on s’inquiète.

Une citation de :Mathieu Lacombe, ministre responsable de l'Outaouais

Avant de passer en zone orange, à la fin février, la moyenne quotidienne de cas de COVID-19 oscillait entre 14 et 15 cas par jour. Cette moyenne se chiffre maintenant autour de 22 à 23 cas. Cette hausse est en partie attribuable à de la transmission communautaire, indique la santé publique.

Les hospitalisations ont doublé en quelques jours

Il n’y a pas que les cas qui sont à la hausse depuis quelques jours en Outaouais, les hospitalisations aussi, a indiqué le CISSS de l’Outaouais.

Lundi, neuf patients luttent contre le virus à l’Unité COVID-19 de l’Hôpital de Hull, une hausse inquiétante, selon la présidente-directrice générale du CISSS de l'Outaouais, Josée Filion.

Ça peut paraître un petit nombre, mais pour moi, ce qui est important de mentionner, c’est que ce nombre a doublé en quelques jours. [...] Pour moi, c’est un indicateur important sur la condition de santé des gens qui ont contracté la COVID-19 et ça devient préoccupant, a commenté Mme Filion.

Une trentaine de cas de variants confirmés

Par ailleurs, la santé publique en Outaouais a confirmé, lundi, la détection d’une trentaine de cas de variants dans la région. Les analyses sont toujours en cours afin de déterminer la souche de la mutation.

Une femme accorde une entrevue via vidéoconférence.

Dre Brigitte Pinard, directrice de la santé publique au CISSS de l’Outaouais (archives)

Photo : Radio-Canada

Nous avons reçu ce matin des résultats préliminaires pour les premiers 40 cas présomptifs  [de variants] qui ont été séquencés au laboratoire de santé publique du Québec. Sur les 40 premiers cas, nous avons 10 résultats négatifs et nous avons une trentaine de résultats positifs. J’attends les résultats finaux pour connaître le [ou les] type de variants spécifique, a indiqué la Dre Brigitte Pinard, directrice de la santé publique par intérim en Outaouais.

20 000 personnes maintenant vaccinées en Outaouais

La vaccination suit son cours en Outaouais. Près de 20 000 personnes ont jusqu’à maintenant été vaccinées dans la région, a indiqué le CISSS de l’Outaouais, lundi.

Les personnes âgées de 70 ans et plus peuvent maintenant prendre leur rendez-vous pour se faire inoculer dans l’un des six centres de vaccination de la région.

Une fois qu’on est vacciné, il faut rester prudent, il faut bien suivre aussi l’ensemble des consignes, prévient toutefois Dre Pinard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !