•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quand remonte la dernière fois que vous avez changé vos mots de passe? 

Un cadenas et un mot de passe caché.

Les mots de passe non sécurisés classiques, tels que «qwerty», «111111» et «abc123», sont à éviter, selon le Bureau d'éthique commerciale du Canada.

Photo : getty images/istockphoto / lukbar

Radio-Canada

Vous utilisez le même mot de passe pour presque tous vos comptes, et si ce n’est pas le cas, vos dernières mises à jour remontent à plus de six mois? Il est peut-être temps de renforcer votre sécurité en ligne, prévient le Bureau d'éthique commerciale (BBB) du Canada.

Long, fort et unique : ce sont les trois critères que doit respecter un bon mot de passe, selon la présidente de la division albertaine du BBB, Mary O'Sullivan-Andersen.

Son organisme célèbre, lundi, la Journée nationale du mot de passe. C’est un excellent rappel pour s’assurer que les particuliers et les entreprises prennent le temps de mettre à jour leurs mots de passe, explique-t-elle.

« Créer des mots de passe forts et les changer au moins deux fois par an est une stratégie simple mais efficace pour protéger vos comptes et éviter que vos informations personnelles soient compromises. »

— Une citation de  Mary O'Sullivan-Andersen, présidente, Bureau d'éthique commerciale – Sud de l’Alberta et Kootenay-Est

Prendre le temps de se protéger

Le Bureau d'éthique commerciale recommande entre autres d’utiliser une authentification à deux facteurs et des mots de passe uniques pour chaque compte en ligne (si possible) et de s’assurer qu’aucun mot de passe d’achat en ligne ou de réseau social n'est identique à celui utilisé pour les opérations bancaires.

Un rapport de l'organisme publié en 2020 a révélé que 54 % des particuliers réutilisent les mêmes mots de passe pour leurs comptes personnels et professionnels. Et 51 % des personnes interrogées ont été victimes d'hameçonnage, ajoute Mme O'Sullivan-Andersen.

[Ces pratiques] sont importantes, car je pense que l’une des choses à laquelle nous ne prêtons pas suffisamment attention est notre empreinte numérique globale, notre sécurité et nos mots de passe, indique-t-elle.

« Nous demandons aux gens de dédier 30 minutes à la sécurité de leurs mots de passe [pour éviter de tout perdre].  . »

— Une citation de  Mary O'Sullivan-Andersen, présidente, Bureau d'éthique commerciale – Sud de l’Alberta et Kootenay-Est

Le sergent Guy Paul Larocque, officier responsable par intérim du Centre antifraude au Canada, abonde dans le même sens alors que le Mois de la prévention de la fraude suit son cours au pays. 

Il croit que l'effort pour renforcer la sécurité en ligne, bien souvent exposée à des attaques de tout genre, doit être tant collectif qu'individuel, incluant ceux qui appliquent les lois, les entreprises qui ont accès à des données personnelles et les individus eux-mêmes.

Son organisme précise qu’il faut éviter des mots de passe faciles, comme mot de passe ou 123456, qui s’est révélé le pire mot de passe de l’année 2019 par la firme de sécurité informatique SplashData et le plus populaire des mots de passe en 2020, selon le gestionnaire de mots de passe NordPass.

« On peut s'exposer à des pertes financières et à une course contre la montre pour essayer de réparer les dommages. »

— Une citation de  Guy Paul Larocque, officier responsable par intérim du Centre antifraude au Canada 

Conseils rapides pour créer un mot de passe fort, selon le BBB : 

  • Utilisez entre 8 et 13 caractères.
  • Utilisez une combinaison de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de symboles.
  • Utilisez des paroles de chansons, des mots dans une autre langue ou des titres de films inhabituels.
  • Évitez les mots trouvés dans le dictionnaire.
  • Évitez d'utiliser des noms de famille et d'animaux de compagnie.
  • Évitez d'utiliser des dates de naissance.
  • Évitez d'ajouter un chiffre ou une lettre au dernier mot de passe que vous aviez. Créez quelque chose de nouveau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !