•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les skieurs de fond étirent leur saison

La neige artificielle : le secret d'un club de ski d'Edmonton.

Trois amies font du ski de fond sous la neige.

Le Club de ski nordique d'Edmonton est l'un des seuls en ville à utiliser la neige artificielle, selon son président.

Photo : CBC / Doug Hamilton

Radio-Canada

Quand on aime quelque chose, on ne veut surtout pas que ça s'arrête. C'est le cas de skieurs de fond à Edmonton qui continuent d'arpenter les pistes malgré l'arrivée des températures printanières.

Les pistes du Club de ski de fond nordique d'Edmonton ont continué d'attirer des dizaines de familles le week-end dernier. Le club a même battu des records cette année, selon son président, Jim Rickett.

Les cours pour les enfants, couramment qualifiés de « lapinets » dans ce contexte, ont été particulièrement populaires cette saison. Environ 250 lapinets y étaient inscrits cette année, comparativement à 150 l'hiver dernier. Il y avait même une liste d'attente, comme le souligne Jim Rickett.

L'entraîneuse de ski pour enfants Tannis Klassen se réjouit de voir qu'autant de familles ont appris à apprécier ce sport durant les derniers mois.

« Il y a tellement de zèle, c'est incroyable. Et le fait qu'on puisse encore skier à ce temps-ci de l'année, c'est pas mal chouette. »

— Une citation de  Tannis Klassen, entraîneuse de ski de fond

Avec l'arrivée du printemps, la neige fond peu à peu dans la capitale albertaine, ce qui permet toutefois au club d'accueillir encore des sportifs grâce à de la neige artificielle.

Les pistes sont encore en bonne condition, parce que la fausse neige contient plus de glace. Elle est donc plus durable que la neige naturelle, explique M. Rickett.

Le président du club estime cependant que la saison tire à sa fin. Il touche du bois pour offrir une autre fin de semaine aux skieurs et, dans le pire des cas, les inviter à une séance sur des pistes arides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !