•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutent au bilan du Bas-Saint-Laurent

ddbbf40b11534820ba6bc681a5cc5bb2

Une personne ayant fréquenté l’école secondaire de Rivière-du-Loup a récemment reçu un diagnostic de COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Des quatre cas recensés lundi au Bas-Saint-Laurent, deux se trouvent dans la MRC de Kamouraska, un autre est situé dans la Mitis et le quatrième a été enregistré dans la Matanie. La région cumule 1623 cas depuis le début de la pandémie.

La santé publique ne dénote toujours aucune hospitalisation en lien avec la COVID-19 sur le territoire.

Le Bas-Saint-Laurent enregistre depuis la fin de la semaine dernière deux cas présomptifs de variants dont l'origine n'est pas confirmée pour le moment. Puisque les cas n'ont toujours pas passé à l'étape du séquençage à Montréal, il est impossible pour le moment de connaître l'origine du variant. Ces informations seront communiquées la semaine prochaine, précise le porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel.

Pour ce qui est des quatre nouveaux cas du jour, le CISSS ne peut préciser pour l'instant s'il s'agit de variants de la COVID-19.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 184 cas (+2)
  • Rivière-du-Loup : 306 cas
  • Témiscouata : 125 cas
  • Les Basques : 34 cas
  • Rimouski-Neigette : 599 cas
  • La Mitis : 86 cas (+1)
  • La Matanie : 223 cas (+1)
  • La Matapédia : 50 cas
  • Indéterminés : 16 cas

Source : CISSS du Bas-Saint-Laurent

Cas dans les écoles

La direction régionale de la santé publique indiquait dimanche qu'une personne ayant fréquenté l’école secondaire de Rivière-du-Loup a récemment reçu undiagnostic de COVID-19.

Cela dit, n'y a pas de fermeture de classes pour le moment.

La santé publique invite toutefois les parents à porter une attention particulière à l'apparition de symptômes chez leurs enfants.

Par ailleurs, deux classes sont fermées dans deux écoles primaires du Kamouraska pour éviter la propagation de la COVID-19 jusqu'au 23 mars.

Concrètement, les élèves d'une classe de l'école primaire J.-C.-Chapais et une autre à l'école primaire Saint-Philippe ne peuvent pas se présenter à l'école.

L'apprentissage peut se faire à distance, précise le Centre de services scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup.

Une enfant vue de dos, portant ses habits d'hiver et un sac orné d'un chat, se dirige vers l'école en compagnie d'un adulte.

Deux classes sont fermées dans deux écoles primaires du Kamouraska

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La vaccination se poursuit

Par ailleurs, les citoyens de la région du Témiscouata et de la Mitis ont maintenant accès aux vaccins.

Ainsi, 140 personnes doivent recevoir une première dose de vaccin à l’église Saint-Mathias de Témiscouata-sur-le-Lac et 120 autres à la salle Les Alcyons de Mont-Joli au cours des prochains jours.

Jusqu'à maintenant, 6,78 % des résidents du Bas-Saint-Laurent ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

La semaine dernière, des centaines de citoyens de la région de Matane ont pu se faire vacciner. Le CISSS s'attend à ce que la vaccination élargie puisse s'amorcer dans toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent d'ici la fin de semaine.

Selon les données du CISSS, 23 090 rendez-vous ont été réservés via le site Québec.ca/vaccinCOVID ou par téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !