•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

18 000 personnes flouées par de faux spectacles de Fred Pellerin

Le retour sur scène de Fred Pellerin coïncide avec de nouvelles tentatives d'arnaque sur Facebook.

Fred Pellerin avec une guitare.

Fred Pellerin en spectacle au Palais Montcalm, à Québec, le 11 mars 2021.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Radio-Canada

Alors que Fred Pellerin entame la tournée de son nouveau spectacle, Je dirai presque rien, des escrocs affichent en ligne de faux concerts du conteur et chanteur caxtonien.

Bien que le problème ait été soulevé à maintes reprises dans la dernière année, il ne semble pas se résorber pour autant. Environ 18 000 personnes ont cru avoir affaire à de véritables spectacles en ligne, estime Fred Pellerin en entrevue à Toujours le matin, qui se désole de la situation.

Les responsables du réseau social Facebook, sur lequel se retrouvent ces arnaques, ont été avertis de l’existence de ces faux spectacles, mais rien n'a été entrepris pour corriger le tir pour l’instant.

Une expérience digne de la science-fiction

Fred Pellerin a repris la route pour présenter son nouveau spectacle, un an jour pour jour après avoir offert une dernière représentation devant le public le 11 mars 2020, à l’Assomption. 

Il compare d’ailleurs le fait de se retrouver sur scène à de la science-fiction

« Ça se peut que ça recommence, puis qu’il y a cette vie-là qui reprend. »

— Une citation de  Fred Pellerin, conteur, écrivain, scénariste et chanteur

Avec Je dirai presque rien, Fred Pellerin monte sur scène accompagné de ses seuls instruments dans une formule intime et dépouillée.

Le spectacle sera présenté le 27 mars prochain à guichets fermés à Shawinigan, puis le 1er mai à Trois-Rivières.

Entre-temps, l’acériculteur amateur prévoit de se concentrer sur sa production de sirop d’érable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !