•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc Oppenheimer rouvrira partiellement en juin

Un panneau sur lequel il est inscrit Oppenheimer Park.

Selon la province, près de 300 campeurs ont été déplacés vers des logements plus sûrs.

Photo : CBC/Jon Hernandez

Radio-Canada

Fermé depuis le démantèlement d'un village de tentes en mai 2020, le parc Oppenheimer du quartier Downtown Eastside de Vancouver accueillera à nouveau le public, au mois de juin, dans sa portion ouest restaurée.

Ce parc fait partie intégrante de la communauté, et nous avons hâte de rouvrir cette première partie dans le cadre d'une approche progressive, peut-on lire dans un communiqué de la Ville de Vancouver.

La partie mise à neuf comprend un hectare se trouvant entre l'avenue Dunlevy, la rue Powell, l'avenue Jackson et la rue Cordova Est.

La commission des parcs de la Ville indique qu'une réouverture progressive en juin 2021 permettra de poursuivre les travaux nécessaires, tout en garantissant aux membres de la communauté l'occasion d'influencer les résultats.

La commission affirme avoir dépensé 450 000 $ pour restaurer les terrains, les arbres, l'aire de jeux et les éléments historiques et culturels du parc.

Ce coût ne comprend pas les réparations de la maison de campagne du parc.

Un tas de débris dans le parc Oppenheimer.

Des équipes retirent des débris du parc Oppenheimer.

Photo : CBC/Jon Hernandez

Le commission des parcs de Vancouver indique qu'elle continue de consulter les membres de la communauté au sujet de la réouverture, ce qui inclut des discussions sur les programmes et services potentiels à offrir dans le parc.

Le parc a été clôturé en mai 2020 après que 300 personnes qui y vivaient depuis plus d'un an ont été déplacées, la plupart vers des logements plus sûrs fournis par la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !