•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : le problème des messages d'erreur est résolu, selon la province

Une seringue et une fiole du vaccin de Pziefer-BioNTech contre la COVID-19.

Les gens prennent rendez-vous pour recevoir les deux doses de vaccin.

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Radio-Canada

Le ministère ontarien de la Santé assure qu'il a réglé un problème qui empêchait des personnes de prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Le ministère a été avisé que des gens obtenaient un message d’erreur au cours de l’inscription [en ligne], a écrit lundi en fin d’après-midi une porte-parole de la ministre de la Santé. Ce problème est réglé.

Selon Alexandra Hilkene, porte-parole de Christine Elliott, 92 000 rendez-vous pour recevoir les première et deuxième doses avaient déjà été pris vers 15 h.

Le système de prise de rendez-vous avait été lancé en début de journée, pour les Ontariens âgés de 80 ans et plus.

Après plusieurs reports, le portail web et la ligne téléphonique bilingues pour réserver une plage horaire ont attiré des milliers d'internautes en quelques minutes seulement.

Montage photo d'une main sur une souris d'ordinateur. En filigrane, des virus.

La ligne sans frais et le portail web ont vite été débordés.

Photo : Radio-Canada

À 8 h, il fallait attendre plus d'une heure pour accéder au service en ligne, rapidement victime de son succès. Plus tard, vers midi, la file d'attente donnant accès au site était elle-même en pause.

La ministre des Soins de longue durée de l'Ontario (MSLD) Merrilee Fullerton avait appelé les Ontariens à la patience, sur son compte Twitter. Elle avait indiqué avoir reçu de nombreux appels concernant des problèmes avec le système de réservation des vaccins en ligne.

Questionné par les journalistes, le premier ministre Doug Ford avait d'abord déclaré que le système fonctionnait bien. Il avait ensuite promis de contacter rapidement les services informatiques. Je vais m’y mettre, avait-il assuré lundi lors d’une conférence de presse à Cobourg.

Le premier ministre ontarien Doug Ford se prépare à retirer son masque pour répondre à une question lors d'une conférence de presse.

Doug Ford promet de corriger rapidement les problèmes qui lui sont signalés, mais estime que le système fonctionne.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

« J’ai prié toute la nuit pour que le système ne tombe pas en panne comme c’est arrivé partout ailleurs. On va éliminer les difficultés… toutes les difficultés. »

— Une citation de  Doug Ford, premier ministre ontarien

Il a invité les gens qui éprouvent des difficultés à composer le numéro sans frais 1-888-999-6488 pour obtenir de l’aide.

Afin de gérer l'afflux anticipé d'appels, la province a mobilisé 2200 agents qui répondent au téléphone et orientent les Ontariens dans leur vaccination.

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) avait également fait part d'un problème technique que la province s'efforce de résoudre le plus rapidement possible. Certains emplacements de cliniques n'auraient pas encore été saisis dans le nouveau système, selon le BSEO.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Informations requises

Une fois redirigé sur le site de réservation, il faudra fournir les renseignements figurant sur la carte Santé verte de l'Ontario, ainsi que la date de naissance, le code postal et l’adresse électronique ou le numéro de téléphone.

Les personnes admissibles prendront rendez-vous pour les deux doses du vaccin.

Pour consulter le guide de réservation en ligne, cliquez ici (Nouvelle fenêtre) ou appelez la ligne d'information provinciale au 1 888 999‑6488 (accessible du lundi au dimanche de 8 h à 20 h).

Il s’agit de l’ultime étape de la phase 1 du plan de vaccination provincial, qui vise à immuniser environ 1,8 million de personnes d’ici la fin du mois, avant de passer à la 2e phase dès le mois d’avril.

La province a administré 1 191 553 doses de vaccin, selon les dernières données publiées lundi matin.

Avec les informations de CBC et de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !