•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la laine d'ici pour tricoter

Des moutons dans leur enclos

Le troupeau de moutons des Laines Finn d'Or est de race finnoise, réputée pour sa laine douce et élastique.

Photo : Pierrick Pichette

Radio-Canada

Des éleveurs de moutons des Cantons de l'Est se tournent vers la production de laine artisanale pour répondre à la forte demande.

À Saint-François-Xavier-de-Brompton, la laine des moutons, c'est France Custeau qui la tond!

Elle et son conjoint possèdent un élevage de moutons depuis vingt ans, mais en 2014 le couple se lance dans la production de laine de mouton naturelle.

En 2017, lorsque France Custeau constate que la demande en laine artisanale explose au Québec, son entreprise fait un virage complet et se nomme maintenant Les laines Finn d'Or, en hommage à l'origine finnoise de ses bêtes.

À partir du moment où on a commencé à faire des kiosques, d'année en année, on a doublé nos revenus!

Une citation de :France Custeau, propriétaire, Les laines Finn d'Or

Cette croissance a été favorisée par le contexte de pandémie, où de nombreux Québécois en quête de nouveaux passe-temps se sont mis au tricot.

Selon France Custeau, son élevage de moutons de race finnoise offre une laine avec un frisé naturel qui va donner de l'élasticité au tricot. Elle assure que les spécialistes du tricot sauront faire la différence.

D'ici à ce que les entrepreneurs fassent l'acquisition des équipements nécessaires pour transformer leur laine eux-mêmes, celle-ci est envoyée dans une filature du Michigan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !