•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD veut bloquer le projet de loi 35 du gouvernement Pallister

Wab Kinew au micro.

Selon le NPD du Manitoba, l'adoption du projet de loi ouvrirait la voie à une augmentation des tarifs d'électricité dans la province.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) annonce son intention d’empêcher d’ici le mois d'avril l’adoption du projet de loi 35 sur la protection des contribuables et la réforme réglementaire des services publics.

Le parti d’opposition du Manitoba pense que le projet de loi affaiblira la Régie des services publics et donnera le feu vert au gouvernement provincial pour fixer les tarifs d’électricité sans l’avis du public. Ce qui, selon le NPD, ouvrirait la porte à l’éclatement d’Hydro-Manitoba.

Nous croyons en des factures d'électricité bon marché pour les familles de travailleurs et nous rejetons l'idée que le gouvernement puisse avoir carte blanche pour fixer les tarifs sans l'avis du public. C'est pourquoi nous retardons ce projet de loi, déclare le chef du NPD, Wab Kinew, dans un communiqué de presse.

Au passage de l'an 2000, on craignait des pannes d'électricité et les tours d'Hydro-Manitoba étaient testées.

Un porte-parole du gouvernement dénonce une tentative de diversion du NPD après sa gestion des projets d'Hydro-Manitoba critiquée par le rapport Wall

Photo : Radio-Canada

De son côté, la province soutient que le projet de loi est une occasion de réparer certains torts du passé, notamment les projets d'envergure d'Hydro-Manitoba que le NPD a supervisés lorsqu'il était au pouvoir.

Le premier ministre, Brian Pallister, a déclaré jeudi que le projet de loi exigerait un vote public avant que tout mégaprojet dont le coût est estimé à au moins 200 millions de dollars – comme les barrages hydroélectriques – puisse être réalisé.

Il s'agit d'une autre tentative pathétique du NPD d'effrayer les Manitobains avec de fausses informations au lieu d'assumer la responsabilité de son bilan honteux en ce qui concerne Hydro. Si le NPD veut s'attaquer à l'ingérence politique à Manitoba Hydro, il devrait se regarder dans le miroir, répond le porte-parole du gouvernement, Blake Robert, par courriel dimanche.  

S'ils avaient pris la peine de lire le projet de loi, les néo-démocrates sauraient que le projet de loi 35 va en fait renforcer la Régie des services publics et sa surveillance au nom des Manitobains, poursuit M. Robert qui dénonce une tentative de diversion du NPD pour détourner l'attention des Manitobains de son bilan.

Selon lui, le gouvernement s’est inspiré du rapport Wall sur les projets d'Hydro-Manitoba pour renforcer le projet de loi 35. 

Dans un courriel adressé à ses membres, la section locale 2034 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité a aussi exprimé ses inquiétudes quant à la possibilité que le projet de loi 35 ouvre la porte à la privatisation d'Hydro-Manitoba.

Avec les informations de Rachel Bergen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !