•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yo-Yo Ma donne un concert impromptu après s’être fait vacciner

Yo-Yo Ma jouant du violoncelle, les yeux fermés.

Yo-Yo Ma est un violoncelliste de renommée internationale.

Photo : Getty Images / Larry French

Radio-Canada

Le violoncelliste de renommée internationale Yo-Yo Ma a brièvement transformé un centre de vaccination en salle de concert après y avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. Un petit baume pour les personnes qui attendaient d'être vaccinées, entre anxiété et morosité.

Samedi, le musicien âgé de 65 ans est allé se faire vacciner avec sa femme, Jill Honor, au Berkshire Community College de Pittsfield, dans l’État du Massachusetts. Lorsque l’infirmière qui lui a administré sa seconde dose a vu qu’il transportait son violoncelle, elle lui a demandé s’il souhaitait en jouer un peu pendant la période de mise en observation de 15 minutes qui suit le vaccin.

Selon Richard Hall, un employé du centre de vaccination interviewé par ABC News, le musicien aurait été enchanté par la proposition, affirmant qu’il souhaitait redonner quelque chose à la communauté.

Le violoncelliste masqué a donc offert à ses compatriotes quelques pièces de son répertoire classique, comme Ave Maria, de Franz Schubert, et le prélude de la Suite pour violoncelle no 1 en sol majeur, de Jean-Sébastien Bach.

Le concert impromptu de samedi a eu lieu exactement un an après que Yo-Yo Ma eut publié sur les réseaux sociaux la première d’une série de vidéos identifiées par le mot clé #SongsOfComfort (chansons de réconfort).

Le 13 mars 2020, il publiait sur Twitter son interprétation de Goin’ Home, du compositeur Antonín Dvořák. En ces jours d’anxiété, je voulais trouver une façon de continuer à diffuser la musique qui me donne du réconfort, écrivait-il alors.

Cette initiative a atteint plus de 18 millions de personnes, selon le site de Yo-Yo Ma, et a donné naissance à un album avec la pianiste Kathryn Stott, Songs of Comfort and Hope.

Avec les informations de ABC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !