•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un camion de cuisine de rue au Témiscamingue pour deux adolescents autochtones

Deux jeunes autochtones de 16 ans posent ensemble

Travyn Wabie et Tyra McLaren, 16 ans, souhaitent ouvrir leur camion de cuisine de rue dès le 1er juin.

Photo : Radio-Canada / Facebook: Dish A Nish

Tanya Neveu

Travyn Wabie et Tyra McLaren, deux jeunes de la Première Nation de Timiskaming ont un rêve. À 16 ans, ils sont sur le point de le réaliser.

Le 1er juin prochain, ils souhaitent ouvrir et diriger un camion de cuisine de rue où ils offriront des mets typiquement autochtones et de la crème glacée.

Dans le plan d'affaires des deux adolescents, le camion sera installé dans la communauté de Timiskaming, tout près de Notre-Dame-du-Nord. Des pourparlers sont en cours avec des entreprises déjà bien établies. Cet été, ils souhaitent que leurs installations soient fixes.

Le projet d’une crèmerie cogite dans la tête de Travyn Wabie depuis longtemps. C’est toutefois pendant un de leurs cours de cuisine à l’école que Travyn et Tyra, deux grands amis, ont décidé d’inclure la nourriture autochtone au projet.

Leur objectif est clair : faire connaître la culture autochtone.

« Pour moi, c’est vraiment de faire découvrir au monde notre culture. Plus tard, peut-être ouvrir un restaurant où les gens peuvent entrer et venir s’assoir. C’est vraiment un de mes plus gros buts avec Tyra. Je pense que c’est juste un début et que ça peut vraiment nous aider pour plus tard », souhaite Travyn Wabie.

Avec l’aide de ses parents, Travyn Wabie a déjà commencé à aménager sa remorque.

« Mon père nous aide à nous installer dans la remorque, les comptoirs, réfrigérateurs. Ma mère nous aide à planifier, comme les logos. On vient avec les idées et eux viennent avec la préparation de tout ça », ajoute le jeune homme de 16 ans.

Un logo avec l'inscription : DISH A NISH, native food

Le logo du camion de rue géré par deux adolescents autochtones de 16 ans.

Photo : Radio-Canada / Facebook: Dish A Nish

Le nom et le logo de leur entreprise ont déjà été créés. Il s’agit de Dish A Nish.

« Dish ça peut être des plateaux de nourriture. Nish, c’est quelqu’un d’Amérindien », explique Travyn Wabie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !