•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille de George Floyd obtient 27 millions $ de dommages-intérêts

Une murale à la mémoire de George Floyd, au nord du centre-ville de Milwaukee.

Une murale à la mémoire de George Floyd, au nord du centre-ville de Milwaukee, au Wisconsin. La mort de l'Afro-Américain avait suscité de fortes réactions à de nombreux endroits aux États-Unis.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Radio-Canada

La famille de George Floyd, un Afro-Américain mort lors de son arrestation en mai 2020, recevra 27 millions de dollars américains de dommages-intérêts après avoir conclu un accord avec la Ville de Minneapolis, ont annoncé vendredi les avocats de ses proches.

Cet accord à l'amiable est le plus important de l'histoire des États-Unis dans une procédure concernant les droits fondamentaux intentée pour une mort imputable à une faute, ont-ils expliqué dans un communiqué.

La famille de George Floyd avait déposé une plainte au civil en juillet 2020 contre la municipalité et les quatre policiers impliqués dans sa mort.

Le procès pénal de l'un d'eux, Derek Chauvin, qui avait asphyxié George Floyd avec son genou en l'immobilisant à terre, s'est ouvert mardi à Minneapolis. Les trois autres agents feront face à un procès pour complicité, en août. Ils ont tous été congédiés.

Des citoyens manifestaient à la suite de la mort de George Floyd aux mains d'un policier, samedi le 30 mai dans les rues de Minneapolis, au Minnesota.

Des citoyens manifestaient le 30 mai 2020 dans les rues de Minneapolis, au Minnesota, pour dénoncer la mort de George Floyd aux mains d'un policier.

Photo : Getty Images / Scott Olson

La mort de George Floyd a provoqué un mouvement de colère inédit depuis les années 1960 aux États-Unis contre le racisme et les violences policières, qui s'est propagé dans le monde entier, avec des manifestations aux cris de Black Lives Matter (La vie des Noirs compte).

Un pas nécessaire pour le deuil de sa famille

La mort horrible de George Floyd, vue par des millions de gens dans le monde, a libéré une demande profonde pour la justice et le changement. Cet accord envoie un message fort que les vies noires comptent bel et bien et que les brutalités policières contre les gens de couleur doivent cesser, a déclaré l'un des avocats, Ben Crump, dans un communiqué.

Rodney Floyd.

Rodney Floyd (à gauche), frère de George Floyd, lors d'une conférence de presse à Houston, au Texas, le 6 mars 2021.

Photo : AFP / MARK FELIX

Le frère de George Floyd, Rodney, a estimé que l'accord était un pas nécessaire pour permettre à la famille de faire son deuil.

Le souvenir de George, pour ceux qui l'aimaient, sera toujours son optimisme quant au fait que les choses peuvent s'arranger, et nous espérons que cet accord le fera.

Une citation de :Le frère de George Floyd, Rodney

Une partie de la somme sera vouée à l'aménagement du quartier où George Floyd est mort, devenu le point de ralliement des manifestations en sa mémoire. La police n'y est pas la bienvenue et plusieurs fusillades y ont été déplorées ces derniers mois.

Des changements progressistes à Minneapolis

Les avocats ont également salué la décision de la mairie de Minneapolis de transformer sa police pour créer un nouveau modèle de sécurité publique.

Après avoir été identifié avec George Floyd pour des raisons tragiques, on gardera le souvenir de Minneapolis pour ses changements progressistes qui peuvent amener le pays à réfléchir à la façon de réformer et à transformer les relations entre la police et les communautés de couleur.

Une citation de :Antonio Romanucci, avocat de la famille Floyd

Ben Crump avait déjà négocié un accord historique avec la Ville de Louisville, qui avait accepté en septembre dernier de verser 12 millions de dollars à la famille d'une jeune Afro-Américaine, Breonna Taylor, tuée chez elle lors d'une opération policière.

En 2019, la Ville de Minneapolis avait accepté de verser 20 millions de dollars à la famille de Justine Ruszczyk Damond, une femme non armée abattue par un policier après avoir appelé le 911.

Sélection du jury

Pendant ce temps, la candidature d'une autre jurée potentielle a été rejetée, vendredi, après que la femme a reconnu avoir une opinion négative de l'accusé.

La femme, récemment diplômée d'université, a raconté avoir vu la vidéo de l'arrestation de M. Floyd et suivi attentivement la couverture médiatique de l'affaire. En réponse à une question, elle a dit avoir une opinion quelque peu négative de Derek Chauvin. Je n'ai pu regarder qu'une partie de la vidéo. Ce que j'ai vu, cela ne m'a pas donné une bonne impression, a-t-elle souligné.

Même si elle a soutenu pouvoir mettre de côté ses opinions et juger l'accusé sur les faits, l'avocat du policier, Eric Nelson, a préféré utiliser un de ses 15 refus pour rejeter la candidature.

Au quatrième jour de la sélection du jury, sept personnes ont été choisies jusqu'ici, dont cinq hommes. Le juge Peter Cahill a réservé trois semaines pour la sélection du jury. Les plaidoiries préliminaires ne sont pas prévues avant le 29 mars.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !