•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa n’exclut pas l’idée d’un « passeport vaccinal » pour voyager à l’étranger

Le premier ministre Justin Trudeau met un masque en écoutant l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, s'exprimer par vidéoconférence.

Le premier ministre Justin Trudeau a montré un intérêt pour l'idée de « passeport vaccinal », mais davantage pour des voyages à l'étranger.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Justin Trudeau a commenté publiquement la possibilité que des « passeports vaccinaux » soient délivrés aux gens qui auront été vaccinés contre la COVID-19 en conférence de presse vendredi, après avoir annoncé que Pfizer-BioNTech accélérera ses livraisons de doses de vaccin au Canada.

Il s'est montré intéressé à ce que de telles preuves de vaccination soient requises pour des voyages à l'étranger, mais beaucoup moins pour l'accès à certains lieux au pays, comme des restaurants ou des salles de concert.

Il y a des pays dans le monde où il faut démontrer une preuve de vaccination contre certaines maladies tropicales par exemple, pour pouvoir [y] aller. […] Donc, c’est déjà bien établi, a-t-il commenté.

C’est quelque chose que les pays explorent activement et le Canada fait partie de cette réflexion.

Le Canada doit faire partie de ces conversations, pour avoir de l'influence à la table [des discussions], mais aussi pour s'assurer que le Canada n'est pas laissé pour compte, a expliqué la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu.

Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, a ajouté vouloir s’assurer d’une certaine cohérence avec les États-Unis.

Réticence pour l'accès à des lieux à l'intérieur du Canada

Mais quand vient la question de distinguer à l’intérieur de notre propre pays [entre] certaines personnes qui se seraient fait vacciner et d’autres qui ne pourraient pas ou ne choisissent pas de se faire vacciner, il y a des questions d’équité et de justice par rapport à de la discrimination qui pourrait être introduite, a-t-il poursuivi.

Je comprends qu’on veut motiver et encourager tout le monde à se faire vacciner; c’est la façon par laquelle on va passer à travers cette crise. Mais il faut réfléchir à ceux qui, à cause de réalités médicales, de circonstances, ne peuvent pas ou n’ont pas pu se faire vacciner.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Justin Trudeau a toutefois assuré qu'aucune décision n'avait encore été prise à ce sujet.

Je n’exclus rien. Nous allons voir comment les prochains mois vont se dérouler, comment on devrait assurer un certain retour à la normalité en protégeant les Canadiens le plus possible, a-t-il affirmé.

Patty Hajdu a cependant indiqué qu’il revient aux provinces et aux territoires de décider si les personnes immunisées devront présenter une preuve de vaccination pour accéder à certains lieux et activités.

Elle assure d’ailleurs que certaines provinces demandent déjà aux enfants des preuves de vaccination pour certaines maladies pour aller à l’école.

La ministre écoute une question lors d'une conférence de presse, assise devant des drapeaux canadiens.

Patty Hajdu, ministre fédérale de la Santé, en conférence de presse.

Photo : La Presse canadienne / David Kawai

En termes de participation à la vie quotidienne, le gouvernement fédéral laisse ces décisions aux provinces et territoires, a-t-elle rappelé.

Comme gouvernement national, nous allons nous occuper des conversations à l'international, a ajouté Dominic LeBlanc.

Au Québec, l’idée d’un passeport vaccinal permettant de circuler plus librement à l’intérieur de la province avait déjà été évoquée par le ministre de la Santé Christian Dubé le mois dernier. Ce dernier s’est toutefois rapidement ravisé après les nombreuses critiques de l’opposition, qui disait craindre les dérapages.

Pfizer-BioNTech : un million de doses par semaine

Justin Trudeau a également annoncé que le Canada recevra au moins un million de doses du vaccin Pfizer-BioNTech chaque semaine du 22 mars au 10 mai, lors de la même conférence de presse, vendredi.

Un million de doses de Pfizer, tous les sept jours. Ça va faire une grande différence.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le major-général Dany Fortin, à la tête de l'opération de distribution de vaccins, a coordonné un exercice de répétition avec les partenaires de l'industrie, ainsi qu'avec les partenaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et autochtones, pour qu'ils soient fin prêts pour l'arrivée massive de doses.

Le gouvernement fédéral a livré, à ce jour, plus de 3,8 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 aux provinces et territoires.

Ce sont 8 millions de doses de vaccin de Pfizer-BioNTech, de Moderna et d'AstraZeneca qui sont attendues d'ici la fin du premier trimestre, 28,5 millions de doses au deuxième trimestre et 81,4 millions de doses au troisième trimestre. Le Canada devrait donc recevoir 117,9 millions de doses au 30 septembre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !