•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination dans les pharmacies : rendez-vous lundi pour les 70 ans et plus

La femme se fait vacciner sur le bras.

À partir de lundi prochain, les personnes de 70 ans et plus pourront commencer à prendre rendez-vous dans les pharmacies de Montréal pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La Presse canadienne

C'est à compter de lundi prochain que les personnes âgées de 70 ans et plus pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 dans l'une des quelque 350 pharmacies de l'île de Montréal.

L'administration des vaccins aux personnes ayant obtenu un rendez-vous débutera une semaine plus tard, le 22 mars. Les pharmaciens qui vaccineront auront eux-mêmes été inoculés avant de faire de même auprès de la population.

La prise de rendez-vous se fait à partir du site web du gouvernement du Québec, au www.Québec.ca/vaccinCOVID.

Il y a quelques semaines, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a expliqué que la situation sanitaire était plus précaire à Montréal, où l'on recense le plus de cas de variants.

Mais au fur et à mesure que les vaccins seront rendus disponibles par le gouvernement et distribués, les pharmacies communautaires d'autres régions que celle de l'île de Montréal s'ajouteront à l'effort de vaccination.

L'inoculation dans les pharmacies a été rendue possible grâce à une entente entre le gouvernement du Québec et l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires.

Lors de l'annonce de cet accord, le 2 mars, il a été mentionné que c'est le vaccin de Moderna qui serait utilisé, car il est plus facile à transporter et à conserver.

La campagne de vaccination du gouvernement prévoit qu'une personne accompagnatrice peut se faire vacciner la même journée que la personne du groupe prioritaire si elle est âgée de 70 ans et plus et si elle est présente trois jours par semaine ou plus en soutien à son proche.

La vaccination en pharmacie s'ajoutera aux lieux de vaccination de masse comme le Stade olympique à Montréal et le Centre de foires d'ExpoCité à Québec. Le gouvernement croit que cette double façon de procéder permettra au Québec d'être prêt à vacciner en grand nombre quand il y aura assez de doses pour accélérer la cadence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !