•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : pourquoi 13 % des personnes inscrites n'ont pas été à leur rendez-vous?

Un homme en blouse et masque se tient debout dans un hangar devant une pancarte "opération vaccination COVID-19".

Claude Sauvageau, agent administratif au site d'ExpoCité pour la campagne de vaccination massive.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

En fin de journée mercredi, le CIUSSS de la Capitale-Nationale déplorait que 13 % des personnes qui avaient un rendez-vous n'y étaient pas allées. Plusieurs raisons expliquent ces absences.

Dans un courriel adressé à Radio-Canada, le CIUSSS de la Capitale-Nationale précise qu'il recevait mercredi les personnes les plus âgées et qu'il fallait s'attendre avec cette clientèle qui a une santé plus précaire à devoir reporter un certain nombre de rendez-vous.

Différents facteurs peuvent expliquer une absence : santé précaire la journée du rendez-vous, oubli, non-disponibilité de l’accompagnateur, présence de symptômes de la COVID-19, etc., peut-on lire dans le courriel.

Le CIUSSS précise que les personnes qui ne peuvent se rendre à leur rendez-vous peuvent l'annuler ou en reprendre un autre sur le site Internet clicsante.ca (Nouvelle fenêtre) ou en appelant le 418-644-4545.

Et les doses?

Malgré ces absences, aucune dose n’a été perdue ou jetée, selon le CIUSSS.

Et une seule dose de vaccin déjà dégelée et diluée a été administrée à un travailleur de la santé, selon les priorités établies par le gouvernement, précise un porte-parole de l'organisme.

À l'échelle de la province, ce sont 132 doses qui auraient été perdues sur 581 770 doses administrées en date du lundi 8 mars, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) qui qualifie ces pertes d'anecdotiques.

Il impute ces pertes à des erreurs humaines (les employés font tomber des fioles ou des seringues par inadvertance), à des bris de matériel ou encore à une mauvaise gestion des doses.

Mais pour éviter les pertes de doses en fin de journée, celles qui restent peuvent être administrées aux employés de la résidence pour personnes âgées ou à des proches des résidents, confirme le MSSS.

Avec les informations de Jean-François Blanchet et Christiane Latortue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !