•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une loutre comme compagnon de pêche

Une loutre près d'un trou dans la glace regarde un petit poisson.

Dwight est friand des ménés que le pêcheur Steve Dumonski utilise comme appât.

Photo : Avec la permission de Steve Dumonski

Radio-Canada

Steve Dumonski, un pêcheur sur glace de Sioux Lookout, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, s'est trouvé un compagnon de pêche inattendu, une loutre attirée par les poissons.

M. Dumonski pêche normalement avec un ou deux amis, ou seul. Cet hiver, il partage sa tente sur la glace avec Dwight, qui est apparu pour la première fois il y a quelques semaines.

C’était l’après-midi, et j’avais deux dorés placés sous mes jambes dans la cabane, raconte le pêcheur. La prochaine chose que je sais, c’est qu’il traînait ce doré entre les plats et le traîneau, ça m’a fait très peur.

Steve Dumonski a alors regardé la loutre s’enfuir vers une île avec son poisson.

Environ six jours plus tard, M. Dumonski est retourné pêcher et Dwight est de nouveau apparu.

Bien qu’il l’ait nommée Dwight, le pêcheur admet ne pas être sûr qu'il s'agisse d'un mâle, mais que ce nom lui était venu à l’esprit. Il estime que l’animal a environ 2 ans.

Une loutre couchée près d'un trou de pêche dans la glace.

Dwight est tranquillement devenu moins timide.

Photo : Avec la permission de Steve Dumonski

L’intérêt de Dwight est probablement dû en partie à l’abondance de ménés que Steve Dumonski a sous la main, croit-il.

Dwight a pris l’habitude de se servir dans le seau contenant les ménés du pêcheur, et il a un gros appétit pour ces petits poissons.

Un jour, il a mangé 27 poissons morts sur la glace. Puis il est venu dans mon seau et j’ai arrêté de compter à six douzaines et il en voulait encore.

Une citation de :Steve Dumonski, pêcheur

Bien que Dwight ait commencé par être un peu timide, il est de plus en plus à l’aise près du pêcheur.

Récemment, la loutre a mangé un gros hareng que Steve Dumonski avait prévu d’utiliser comme appât, puis elle s’est endormie sous la tente.

Avec les informations de Gord Ellis, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !