•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Ottawa ne remet pas en question les retards de construction du train léger

Des équipement de machinerie lourde creusent dans le roc.

Les travaux dirigés par la firme SNC-Lavalin pour l'élargissement de la ligne Trillium existante, de la gare Bayview à la rue Beech.

Photo : Gracieuseté : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

Les conseillers municipaux d'Ottawa sont prêts à attendre jusqu'en mai pour poser des questions sur les rapports selon lesquels SNC-Lavalin a environ quatre mois de retard sur son construction ferroviaire de la ligne Trillium nord-sud, qui doit ouvrir en août 2022.

Ils ont voté 16 contre 8 sur une initiative du conseiller Shawn Menard d’ajouter la construction de la ligne Trillium à l'ordre du jour du conseil de mercredi.

Le conseiller Menard et sa collègue Diane Deans voulaient savoir pourquoi ils ont appris qu’il y a un retard de 116 jours dans un reportage de CBC.

CBC a rapporté la semaine dernière que dans un rapport de mise à jour du projet de plus de 500 pages daté du 15 janvier 2021, SNC-Lavalin a écrit que l'analyse indique 116 jours de retard.

Cela pourrait repousser l'ouverture en 2023.

Les contribuables ont le droit de savoir s'il y a un retard, a déclaré la conseillère Deans.

Un train léger d'Ottawa à la station Bayview en hiver.

Les usagers pourraient devoir encore patienter avant la réouverture de la ligne Trillium.

Photo : Radio-Canada / Chris Rands/CBC

Elle a été la première à soulever la question, alors que le conseil était sur le point d'approuver 15 millions de dollars supplémentaires pour lutter contre les poursuites judiciaires avec le consortium Rideau Transit Group qui a construit l'étape 1  du train léger, dont SNC-Lavalin est membre.

Pas de prédictions pour la fin des travaux

Mme Deans et certains de ses collègues ont déclaré qu'ils voulaient éviter une répétition de la phase 1 du train léger, qui a vu le premier tronçon de la Ligne de la Confédération remis à la Ville en 2019 après plusieurs délais manqués et 456 jours de retard.

Je peux vous dire, en regardant la ligne Trillium, il y a des retards. Quiconque a une idée de ce qui se passe là-bas sait qu’il y a des retards, et nous méritons de savoir pourquoi, a déclaré Catherine McKenney, dont le quartier Somerset longe la ligne Trillium existante, fermée dans le cadre des rénovations.

Chantier de construction vu de haut.

Le 2 mars 2021, les conseillers du comité des finances et du développement économique ont vu cette image du site de construction en cours à la station South Keys, où la ligne Trillium aura un point de transfert pour une ligne secondaire vers l'aéroport d'Ottawa.

Photo : Gracieuseté : Ville d'Ottawa

Le directeur de la Ville, Steve Kanellakos, a cependant déclaré que les informations présentées au comité des finances et du développement économique le 2 mars - qui annonçaient le retard de la construction de la ligne Trillium à l'aéroport et à Riverside South à 40 jours - étaient les meilleures informations dont nous disposons.

Le délai estimé de 116 jours de SNC-Lavalin est plein d'hypothèses et faux, a-t-il déclaré.

La Ville a embauché des experts en planification, y compris le conseiller juridique extérieur Sharon Vogel, pour valider les calendriers de construction. M. Kanellakos a déclaré que M. Vogel devrait être présent si les conseillers voulaient discuter de la ligne Trillium au comité des finances en mai.

Nous ne revenons pas au conseil simplement en prédisant des dates sans aucune validation, a déclaré M. Kanellakos aux journalistes. Il ne s'agit pas de ne pas fournir d'informations au conseil. Nous fournirons les informations exactes au conseil lorsque nous les aurons.

Le conseiller Keith Egli faisait partie des deux tiers du conseil qui ont voté contre l'ajout du sujet à l'ordre du jour.

Cela n'a aucun sens pour moi de mettre un point de cette importance à l'ordre du jour à la dernière minute, sans aucun préavis, a dit M. Egli.

Pourquoi le conseil entend-il parler d'informations par le biais des médias? Ce n'est pas la première fois et cela ne devrait pas se passer de cette façon, a déclaré M. Menard.

Avec les informations de Kate Porter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !