•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième roman pour l'autrice Fernande Chouinard

L'autrice Fernande Chouinard.

L'autrice Fernande Chouinard lance le roman L'ombre de Rosa aux éditions David.

Photo : Éditions David

L'autrice originaire de Tracadie au Nouveau-Brunswick, lance un troisième roman, L’ombre de Rosa, qui plonge le lecteur dans la quête vindicative d’un homme troublé par le passé.

L’ombre de Rosa raconte l’histoire de Jak, un homme ayant quitté sa ville natale depuis 20 ans, à la suite d’une manifestation qui a dégénéré et mené à la mort de Rosa, son amie de coeur.

Depuis cet incident tragique, Jak a quitté son pays de dictature, tentant de trouver une vie meilleure. Cependant, le meurtre de Rosa le tourmente et l’empêche de passer à autre chose.

Le roman se concentre sur cette semaine où il retourne dans sa ville natale pour tuer l’homme qui a ruiné sa vie.

Il passera une semaine dans ces lieux familiers, notamment, le café Yasmine, où il passera des heures et des jours à réfléchir à l’acte qu’il s’apprête à commettre.

Il est divisé Jak. C’est un homme de bien, alors il essaie de se convaincre qu’il est un justicier, et non un assassin, mais ce n’est pas aussi simple que ça pour lui.

Une citation de :Fernande Chouinard, autrice

Entre conflits internes et souvenirs du passé, L’ombre de Rosa est un roman introspectif, où l’action prend forme dans les pensées du personnage principal.

Éviter de nommer pour plus de liberté

Sur un fond de dictature et de tensions sociopolitiques, la ville où les événements se déroulent n’est jamais mentionnée dans le livre.

L'autrice a intentionnellement omis de s’inscrire dans un lieu précis afin de conserver une certaine liberté de création.

Je voulais laisser ça flou. Je pensais que les thèmes du livre étaient universels et je ne voulais pas indiquer un endroit précis, ça permet plus de créativité, on n’est pas pris dans la réalité d’un milieu géographique, explique Fernande Chouinard.

Elle indique qu’elle n’aime pas se camper dans un style littéraire particulier et qu’elle souhaitait écrire quelque chose de différent.

Je suis beaucoup l’actualité, raconte celle qui s’est aussi inspirée de la plume de l’écrivain George Orwell, d’où les thèmes du pouvoir et de l’oppression.

Par des lectures que j’ai faites, ça m’a inspirée, toute l’histoire de la dictature, c’est certain que George Orwell avec les livres 1984 et La ferme des animaux m’ont inspirée.

Une citation de :Fernande Chouinard, autrice

L’ombre de Rosa est publié aux éditions David, il s’agit du troisième roman de Fernande Chouinard. Son premier roman, La tailleuse de clés, lancé en 2013, était finaliste au prix littéraire Antonine Maillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !