•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada commémore les victimes de la COVID-19

Le drapeau canadien en berne sur le Parlement, vu à travers la grille d'entrée.

Les drapeaux du Parlement et de tous les édifices du gouvernement fédéral ont été mis en berne d'un bout à l'autre du pays à l'occasion de la Journée de commémoration nationale.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le Canada rend hommage jeudi aux plus de 22 000 personnes qui ont succombé à la COVID-19 et à tous les autres qui ont dû affronter cette crise sans précédent dans l'histoire moderne du pays.

Le 11 mars 2020 marquera toujours un avant et un après, a déclaré le premier ministre Justin Trudeau lors d'un discours solennel à la Chambre des communes pour souligner cette Journée de commémoration nationale.

Ce jour-là, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait l'état de pandémie, donnant le coup d'envoi à une année marquée par la mort, la détresse et des mesures sanitaires sans précédent, dont des confinements.

Cherchant le positif dans cette année déchirante, M. Trudeau a affirmé que la pandémie avait aussi remis au goût du jour des mots comme sacrifice, solidarité, compassion et communauté.

En ce jour de commémoration nationale, nous nous souvenons de ceux que nous avons perdus. Des grands-parents et des parents. Des frères et des soeurs. Des amis et des collègues. Chacun et chacune était aimé. Chacun et chacune était spécial.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Ils ne sont plus avec nous, mais ils restent dans nos mémoires, a-t-il dit, avant de reprendre une expression souvent utilisée pour rendre hommage aux anciens combattants décédés : Nous nous souviendrons d'eux.

Le premier ministre a profité de l'occasion pour remercier les travailleurs essentiels, dont les travailleurs de la santé, les héros de la pandémie.

Il a également salué la contribution des entreprises qui ont mis l'épaule à la roue pour produire des équipements de protection, et la résilience des enseignants et des jeunes qui ont dû s'adapter à l'enseignement en ligne.

Justin Trudeau a aussi rappelé qu'il y a de l'espoir à l'horizon, avec les campagnes de vaccination en cours, tout en rappelant que les Canadiens ne doivent pas relâcher leur vigilance.

Justin Trudeau, debout devant un lutrin, à la Chambre des communes.

Justin Trudeau, lors de son discours en hommage aux victimes de la COVID-19, jeudi, à la Chambre des communes.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

On est en train de vivre une crise sans précédent. Ça va prendre le talent et les idées de tous les Canadiens pour écrire la suite ensemble.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Les chefs des partis d'opposition ont aussi rendu hommage à tour de rôle aux victimes de la COVID-19.

Nos travailleurs de la santé de première ligne sont épuisés. Les infirmières, les médecins, les aides-soignants ont tout donné pour nous les derniers mois et les Canadiens appuient beaucoup leurs efforts, a notamment déclaré le chef conservateur, Erin O'Toole.

J’ai une pensée pour les plus vulnérables, que la pandémie a rendus encore plus vulnérables : les gens qui vivent dans l’isolement, dans la pauvreté, dans l’anxiété, qui souffrent encore davantage et qui sont rendus plus fragiles, a souligné le chef bloquiste Yves-François Blanchet.

Il est tragique de voir qui a écopé le plus. […] Je pense surtout aux aînés qui vivent dans les centres de soins de longue durée. Ils étaient dans les pires conditions et plusieurs y ont laissé la vie, a rappelé le chef néo-démocrate Jagmeet Singh.

Les drapeaux du parlement et de tous les édifices du gouvernement fédéral ont été mis en berne d'un bout à l'autre du pays pour l'occasion.

Plus tôt en matinée, le premier ministre ontarien Doug Ford a remercié les résidents pour leurs efforts au cours de la dernière année et leur a demandé de continuer à respecter les consignes de la santé publique.

Je sais que vous êtes épuisés, mais restez forts encore un peu plus longtemps s'il vous plaît. La lumière au bout du tunnel devient de plus en plus brillante, a-t-il déclaré dans une vidéo publiée dans les médias sociaux.

Dès 20 h, Céline Galipeau pilotera l'émission spéciale Une (autre) vie, qui sera diffusée sur ICI RDI et ICI Télé.

Le Québec se souvient

Le Québec a été la province la plus durement touchée par la COVID-19 au pays. On y dénombre près de la moitié des morts, soit 10 518 victimes. Plus de 300 000 personnes y ont aussi été infectées.

Le premier ministre François Legault, ainsi que toute la classe politique et la province, leur a rendu hommage jeudi, lors d'une cérémonie tenue sur le parvis de l'Assemblée nationale.

Aujourd'hui, le Québec se souvient de toutes ces personnes qui sont parties trop vite, a notamment souligné M. Legault.

François Legault dépose une fleur devant une couronne. Sa conjointe se tient à ses côtés.

Le premier ministre François Legault et sa conjointe Isabelle Brais, pendant la cérémonie de commémoration des disparus de la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le premier ministre a également tenu à souligner le travail de tous les soignants, mais aussi de ceux qui ont continué à fournir des services essentiels pendant les moments les plus sombres de la pandémie.

Les drapeaux du Québec ont été mis en berne à l’Assemblée nationale et sur tous les édifices provinciaux et municipaux. Une minute de silence a aussi eu lieu à 13 h, puis les églises de toute la province ont fait résonner leurs cloches à 13 h 02.

À Montréal, la mairesse Valérie Plante a aussi mené une cérémonie, accompagnée de familles endeuillées, d’élus municipaux et du directeur du SPVM, entre autres.

Le visage de la mairesse Valérie Plante parmi plusieurs autres dignitaires participant à la cérémonie.

La Ville de Montréal commémore jeudi, à l’instar de l’ensemble du Québec, la mémoire de tous ceux et celles qui ont été emportés par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

L'épidémie a fauché la vie de 4558 personnes dans la métropole québécoise, soit 43 % de toutes les victimes de la maladie dans la province.

Visiblement très ému, le maire de Québec Régis Labeaume a aussi tenu une cérémonie de commémoration dans la Capitale-Nationale. Il a prononcé une allocution et déposé une couronne de roses blanches devant un mémorial.

Portrait de Régis Labeaume.

Le maire de Québec Régis Labeaume, pendant la cérémonie

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !