•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Est-du-Québec souligne la mémoire des disparus de la COVID-19

Les drapeaux du Canada, du Québec et de Rimouski sont en berne.

La Ville de Rimouski a mis ses drapeaux en berne pour honorer la mémoire des victimes de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Une minute de silence à la mémoire des morts de la COVID-19 a été observée partout au Québec jeudi. Les drapeaux ont été placés en berne sur certains édifices publics et les cloches de plusieurs églises ont sonné pour marquer ce moment de recueillement.

De nombreuses cérémonies ont été organisées aux quatre coins de l'Est-du-Québec pour souligner la mémoire des disparus de la COVID-19.

À Rivière-du-Loup, les élus se sont rendus devant l'hôtel de ville pour partager un moment de silence.

Les élus de Rivière-du-Loup se tiennent debout dans les marches de l'hôtel de ville, devant les drapeaux en berne.

Les élus de Rivière-du-Loup ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

De plus, la tour de l'hôtel de ville de Rivière-du-Loup sera illuminée en blanc en soirée, tout comme l'hôtel du parlement, à Québec.

Il faut également penser à tous les infirmiers et infirmières, les médecins qui étaient directement avec ces gens-là et qui ont vécu autant de décès. Ce n’est pas facile pour eux non plus. Ils ont été là, ils sont encore là et ce n’est pas terminé. Ayons une pensée pour eux.

Une citation de :Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

À Sept-Îles, les drapeaux de l'hôtel de ville ont aussi été mis en berne. Le maire Réjean Porlier et le directeur des services professionnels au CISSS de la Côte-Nord, Dr Jean-François Labelle, ont pris la parole devant l'hôpital de Sept-Îles avant d'observer une minute de silence vers 13 heures.

Il y a eu seulement trois décès sur la Côte-Nord, mais c’est toute la détresse, la souffrance qu’il y a autour de ça. J’ai une pensée particulière pour les gens qui ont perdu un proche, ici ou ailleurs, mais qui n’ont même pas pu vivre leur deuil, a déclaré le maire.

Des ambulanciers, pompiers et policiers étaient également sur place. Ils ont allumé les gyrophares de leurs véhicules pour exprimer leur soutien.

Des pompiers et des ambulanciers se tiennent debout devant leurs véhicules d'urgence.

Des pompiers et des ambulanciers de Sept-Îles ont pris part à la cérémonie.

Photo : Radio-Canada / Marie Kirouac-Poirier

À Baie-Comeau, une cérémonie de mise en berne des drapeaux a eu lieu vers 11 h, en présence du maire et du président-directeur général du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque.

Ce dernier a souligné qu'il est important de se souvenir du bouleversement dans le réseau de la santé.

C’est du jamais vu. Je n’ai jamais géré une organisation avec autant de périodes de crise, autant de périodes d’incertitude, autant de périodes d’inquiétude, autant de périodes de bouleversements pour nos propres ressources.

Une citation de :Claude Lévesque, président-directeur général du CISSS de la Côte-Nord

Vous avez vu nos hôpitaux se transformer avec des murs de sécurité, des zones rouges, a-t-il rappelé.

Yves Montigny et Claude Lévesque prennent la parole devant des drapeaux en berne, le 11 mars 2021.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, et le président-directeur général du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque, ont rendu hommage aux victimes de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

En Gaspésie, les villes de Carleton-sur-Mer et New Richmond, pour ne nommer que celles-ci, ont également placé leurs drapeaux en berne pour l'occasion.

Avec la journée spéciale de commémoration, on peut prendre un petit recul à la mémoire de ceux qui sont décédés. On a des gens de la communauté ici, des proches, qui sont décédés de cette maladie, a souligné le maire de Carleton-sur-Mer, Mathieu Lapointe.

On tire certaines leçons. Ce qu'on constate, c'est qu'on n'est pas à l'abri de ce genre de situations. Du jour au lendemain, notre quotidien peut changer rapidement, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, certaines églises comme celles de Rimouski et de Gaspé ont fait retentir leurs cloches à 13 h.

De plus, des fleurs blanches ont été disposées dans les halls de tous les établissements de santé du CISSS du Bas-Saint-Laurent pour rendre hommage aux victimes de la COVID-19.

En un an, la COVID-19 a causé la mort de 46 personnes en Gaspésie, de 30 individus au Bas-Saint-Laurent et de 3 résidents de la Côte-Nord.

Près de 3700 résidents de l'Est-du-Québec ont contracté le virus depuis mars 2020.

À l'échelle provinciale, ce sont plus de 10 500 familles qui ont perdu un proche depuis le début de la pandémie, alors que près de 300 000 Québécois ont attrapé le coronavirus dans la dernière année.

Avec la collaboration de Lambert Gagné-Coulombe, Marie Kirouac Poirier et Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !