•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inscriptions en technique policière surpassent les attentes au cégep de Baie-Comeau

Une enseigne du Cégep de Baie-Comeau devant l'établissement.

Le cégep de Baie-Comeau pourra former 20 futurs agents par cohorte (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

À partir de l’automne prochain, le cégep de Baie-Comeau offrira un nouveau programme de technique policière qui fera une place particulière à la réalité régionale et autochtone. Le nombre d’inscriptions au programme surpasse les attentes de l’établissement.

Vingt étudiants seront sélectionnés pour faire partie de la première cohorte du programme.

On a reçu beaucoup de demandes, mais dans ce cas-ci, parce qu’il y a des exigences supplémentaires en termes de personnalité et de forme physique, le processus de sélection se poursuit, explique Marc Rochette, le directeur des études du cégep de Baie-Comeau.

Une quarantaine de candidats doivent recevoir une invitation pour continuer le processus d’admission.

Marc Rochette en entrevue.

Marc Rochette, directeur des études au Cégep de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Formatrice d’expérience

La vingtaine de candidats sélectionnés sera notamment formée par Rachelle Caron. Nouvellement enseignante, Mme Caron était jusqu’à tout récemment commandante de la Sûreté du Québec de la région Côte-Nord/Saguenay–Lac-Saint-Jean.

C’est un peu de redonner au suivant. J’ai reçu beaucoup de coaching, de mentorat, et je ne pourrais pas mieux terminer ma carrière qu’en transférant mes connaissances, explique Rachelle Caron, en entrevue à l'émission Bonjour la Côte.

Rachelle Caron sourit à la caméra, assise à son bureau.

Rachelle Caron alors qu'elle travaillait toujours pour la Sûreté du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Elle observe que l’éducation des futurs policiers a bien changé depuis ses débuts dans les forces policières pour s’adapter à l’évolution de la société.

C’est le cas notamment avec la formation sur l'approche de personnes qui vivent avec des maladies mentales, mais aussi pour la relation entre les policiers et les communautés autochtones.

Le programme du cégep de Baie-Comeau est d’ailleurs adapté aux réalités des communautés autochtones et des régions éloignées du Québec.

Marc Rochette explique que dans la technique normale en technique policière, seule une petite place est réservée aux interventions en milieu autochtone.

Au contraire, le cégep de Baie-Comeau veut préparer les futurs policiers à cette réalité.

On le sait, les rapports de la commission Viens et de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées ont fait des recommandations à cet effet, explique le directeur des études du cégep de Baie-Comeau.

Le programme du cégep de Baie-Comeau est inspiré par celui du cégep de l’Abitibi-Témiscamingue qui offre déjà le programme de techniques policières ainsi que l’attestation d’Études collégiales (AEC) en techniques policières des Premières Nations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !