•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancienne Maison de quartier de Jonquière bientôt démolie

Un édifice de deux étages.

L'un des deux bâtiments qui abritaient la Maison de quartier de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

L’ancienne Maison de quartier de Jonquière tombera sous le pic des démolisseurs au cours des prochaines semaines. Les travaux s’échelonneront sur presque deux mois et coûteront 375 000 $ à la Ville de Saguenay.

Récemment, la Maison de quartier a inauguré ses nouveaux locaux, situés dans l’ancien magasin Gagnon Frères de Kénogami. Regroupés sous l’égide de l’ÉcoQuartier, le commerce d’économie sociale, une épicerie communautaire et la division informatique du Carrefour environnement Saguenay se partagent désormais une large superficie et un stationnement adapté à leurs besoins. La Maison de quartier réclamait des locaux plus grands depuis des années, mais avait besoin de l'aide de la Ville pour déménager.

Saguenay a acquis les deux bâtiments de la rue du Vieux-Pont, au centre-ville de Jonquière, où la Maison de quartier a tenu boutique pendant des années. L’objectif a toujours été de les démolir. Un autre immeuble à logements, situé juste à côté, sera aussi démantelé. Il était inoccupé et une entente a été conclue avec la propriétaire l’an dernier pour l’achat de la bâtisse.

Trois immeubles disparaîtront donc prochainement du paysage du centre-ville de Jonquière dans le but de paver la voie au réaménagement du parc de la Rivière-aux-Sables. Saguenay a réservé 2,1 millions de dollars cette année, à même son plan triennal d’immobilisations 2021-2022-2023, pour le déploiement de la première phase de la refonte du parc urbain.

Au terme des travaux de démolition de la Maison de quartier, le terrain sera aménagé pour en faire un prolongement du parc.

L’école Pedneault disparaît

Par ailleurs, l’école Pedneault, sur la rue Croft, dans le secteur Saint-Jean-Eudes, sera aussi démolie. L’ancienne école primaire abritait, jusqu’à tout récemment, la Joujouthèque Saguenay.

L'extérieur de l'école Pedneault.

Le bâtiment n'était plus utilisable en raison de son état de délabrement avancé.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

L’organisme, qui a vu le jour il y a 40 ans (l'un des plus vieux du genre au Québec) a été relocalisé dans des locaux plus adéquats sur le boulevard Saguenay, dans la foulée d’un investissement de la Ville frôlant les 200 000 $.

La démolition de l’école Pedneault engendrera des dépenses de 400 000 $ en raison de l’âge du bâtiment et de la présence d’amiante entre ses murs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !