•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancienne école Saint-Patrick ravagée par les flammes à Arvida

Les flammes et la fumée sortent par la toiture de la bâtisse.

Un important panache de fumée s'échappe de la bâtisse en flammes.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

Un incendie majeur a presque entièrement détruit l'ancienne école Saint-Patrick, plus tard devenue Riverside, dans le secteur Arvida.

L'incendie s'est déclaré vers 15 h. Les pompiers de Saguenay ont déclenché une alerte générale. Au plus fort du brasier, des flammes s'échappaient du bâtiment et un immense panache de fumée noire était visible au loin.

L'immeuble fait partie du noyau institutionnel d'Arvida, un secteur patrimonial. Il avait été cédé à un promoteur privé, Marc Saint-Gelais, qui en était à mettre la touche finale à un important projet de restauration. Au cours des prochains jours, 14 locataires devaient emménager dans leur nouvel appartement. Des organismes communautaires comme la FADOQ et L'AFÉAS devaient aussi y trouver refuge.

Le propriétaire a regardé son immeuble partir en flammes, impuissant, et s'est dit trop ému pour accorder une entrevue.

On devait prendre possession des locaux le 15 mars. C'est terrible, a commenté Roger Bélanger, de l'organisme les Sages de Saint-Philippe, frappé de plein fouet par l'incendie. Les Sages de Saint-Philippe avaient été relocalisés au terme de longues démarches après avoir perdu leur domicile dans l'enceinte de l'ancienne église du quartier voisin.

Un conseiller municipal déconfit

Le conseiller municipal du district, Carl Dufour, était déconfit.

« C'est triste. C'est un immeuble patrimonial à qui on donnait une deuxième vie. Il y a des gens d'ici, des gens d'Arvida, qui étaient sur le point de s'installer dans la bâtisse. C'est vraiment très triste. »

— Une citation de  Carl Dufour, conseiller municipal, district #5

Le directeur du service de sécurité incendie de Saguenay, Carol Girard, n'était pas en mesure de déterminer la cause du feu lorsqu'interrogé en fin d'après-midi. Il a cependant confirmé que les flammes ont pris naissance dans le comble du bâtiment et qu'elles se sont rapidement propagées en raison de l'âge de l'immeuble, construit en 1942.

L'école, érigée en même temps et selon le même modèle que les écoles Saint-Jacques et Saint-Philippe, était la dernière des trois encore debout. Un agrandissement avait eu lieu en 1957.

À 20 h mardi, les pompiers étaient encore à l'oeuvre. Miguel Gagnon, du Service de sécurité incendie, prévoyaient qu'ils le seraient pendant encore plusieurs heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !