•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des audiences publiques sur deux mégaprojets immobiliers controversés à Canmore

L'immeuble principal de la municipalité de Canmore au premier plan avec, en arrière-plan, les montagnes.

Vu l'intérêt qu'elles suscitent, les audiences publiques sur les projets immobiliers Three Sisters et Smith Creek, à Canmore, se poursuivront probablement la semaine prochaine.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Radio-Canada

Mardi, résidents de Canmore et spécialistes de la faune se sont succédé lors de la première journée des audiences publiques sur les mégaprojets immobiliers Three Sisters et Smith Creek. Des audiences très attendues dans la communauté.

Selon la secrétaire municipale Cheryl Hyde, 40 personnes avaient pris le soin de s’inscrire pour prendre la parole mardi, alors que durant les trois jours suivants, 250 personnes doivent aussi s’exprimer sur les projets de complexes multifonctionnels qui font grand bruit à Canmore.

Mme Hyde avoue cependant ne pas savoir si la plupart de ces 290 intervenants allaient s’exprimer en faveur ou contre les projets immobiliers. Dans les deux premières heures des audiences cependant, les neuf personnes qui ont pris la parole s’y sont toutes opposées.

Il y a un mois, le conseil municipal de Canmore a approuvé deux importants projets de complexe d'habitations et de commerces en première lecture. Les projets Three Sisters et Smith Creek doivent occuper environ 80 % des terrains encore disponibles à Canmore tout en permettant de doubler sa population, pour la faire passer à près de 30 000 personnes, dans les décennies à venir.

Si le ton des audiences était cordial, tous les participants ont fait part de leurs préoccupations concernant la faune environnante, que ce soit les ours, les loups, les cervidés, les amphibiens ou les reptiles. Ils ont notamment souligné que de doubler la population de la ville ne serait pas sans impact sur la faune environnante et ses déplacements.

Des personnes tiennent des pancartes pour manifester.

Plusieurs habitants de Canmore se sont réunis mardi pour montrer leur opposition aux projets Three Sisters et Smith Creek. Ce jour coïncide avec le premier jour des audiences publiques sur le sujet.

Photo : Radio-Canada

Kay Anderson est la première à avoir demandé au conseil de voter contre les deux projets. Cette Américaine d’origine, qui vit à Canmore depuis presque 18 ans, dit que, depuis qu’elle a obtenu la nationalité canadienne, elle prend très à cœur la défense des ressources naturelles du Canada.

Je veux que mes petits-enfants puissent voir l'ensemble de la faune sauvage, maintenant et à l'avenir également, et je veux qu'ils sachent que j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir, en tant que citoyenne canadienne, pour que cela puisse se faire, témoigne-t-elle.

Pour appuyer son propos, elle a fait réaliser, par des entrepreneurs locaux, une vidéo de 12 minutes qui explique que le fait de faire des constructions sur les sites de Three Sister Creek et de Three Sisters Mountain Village est dangereux à cause des nombreux tunnels souterrains qui s’y trouvent, puisque l’endroit est un ancien site minier.

La question de l’argent des contribuables a également été soulevée à plusieurs reprises. Plus que l’augmentation des taxes pour les habitants de la localité, une habitante de Jasper, qui vient souvent rendre visite à sa famille à Canmore, a notamment fait valoir que, si l'atténuation des impacts environnementaux échouait, tous les Albertains auraient à payer pour les dommages causés.

Souvent, les habitants ou les experts, comme Hilary Young, de la Yellowstone to Yukon Conservation Initiative, ont affirmé que la discussion devait se poursuivre avant que le conseil municipal ne prenne sa décision, particulièrement, au sujet des conséquences que pourrait avoir le projet, non pas seulement dans un avenir proche, mais pour les 100 ou 200 prochaines années.

Un paysage en pente à Canmore.

Les complexes multifonctionnels, s'ils sont approuvés par le conseil municipal de Canmore, seront construits en partie sur le terrain Three Sisters.

Photo : Radio-Canada

Je pense juste que c’est le moment de s’arrêter, de penser, de prendre en compte l’avis des experts et de trouver des solutions avec les promoteurs, conclut un autre habitant de la ville, Marc Hornyansky.

En plus des participations orales, des centaines de courriels étaient inscrits dans l’agenda municipal, ce qui montre que ces projets ne laissent personne indifférent. Mardi, des dizaines de personnes s’étaient réunies au centre-ville pour manifester contre les projets Three Sisters et Smith Creek.

Devant l'intérêt qu'ils suscitent, Joshua Welsh, chargé de la planification municipale, a fait savoir qu’il n’était pas impossible que les audiences se poursuivent la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !