•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore cinq jours sans possibilité d’accoucher à l’hôpital de Matane

Lit de maternité à l'hôpital de Matane.

Lit de maternité à l'hôpital de Matane (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent annonce une nouvelle rupture de service en obstétrique à l’Hôpital de Matane à compter de mercredi matin jusqu’à lundi prochain minuit.

De nouveau, le CISSS attribue l’interruption de services à un problème de main-d’œuvre, notamment d’un manque de personnel infirmier.

Lors de la dernière rupture de services obstétriques, à la mi-février, la présidente Fédération des infirmières pour le Bas-Saint-Laurent, Cindie Soucy, rapportait que les départs pour congé de maladie ou de maternité touchaient jusqu’à 50 % des équipes dans certaines unités de soins de l’hôpital de Matane.

C’était le cas, soulignait Mme Soucy, en obstétrique où les infirmières ont besoin d’une formation particulière pour être en mesure de pallier les absences.

En attendant de résoudre ce problème qui perdure, le CISSS du Bas-Saint-Laurent indique que les futures mamans pourront se rendre, si nécessaire, à l’hôpital de Rimouski.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !