•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le HuffPost Québec et le HuffPost Canada cessent leur publication

Capture d'écran du message d'accueil du site du HuffPost Québec.

Vingt-trois travailleurs sont touchés par ces fermetures au Canada, dont cinq au Québec.

Photo : Capture d'écran tirée du site https://quebec.huffingtonpost.ca/

Radio-Canada

Le HuffPost Québec et le HuffPost Canada ont cessé leur publication mardi. Vingt-trois travailleurs sont touchés au pays, dont cinq au Québec.

Dès que la nouvelle de la fermeture a commencé à circuler, le HuffPost Canada a publié un bref message dans les deux langues officielles du pays, sur son site web, confirmant la fermeture le 9 mars.

À compter du 9 mars, HuffPost Québec ne publiera plus de contenu. Le contenu existant sera conservé sous forme d'archives en ligne; cependant, certaines fonctionnalités du site ont été désactivées de façon permanente. Pour plus de contenu mondial, veuillez visiter HuffPost.com.

Pour Patrick White, professeur à l’UQAM, qui a fondé le HuffPost Québec en 2011, c’était écrit dans le ciel. Il explique que la vente du HuffPost.com par Verizon à Buzzfeed augurait d’une telle conséquence.

Selon lui, dans ce grand ensemble médiatique, tout ce qui passe au Canada n’est pas très intéressant pour des Américains.

M. White souligne que, dans ses bonnes années, le HuffPost avait des bureaux à l’hôtel de ville de Montréal, à l’Assemblée nationale, au parlement fédéral, des dizaines de pigistes qui couvraient les arts et spectacles et plus de 6000 blogueurs.

Même s’il avance que la crise des médias est permanente et non pas temporaire, M. White reste optimiste.

Il souligne que l’ouverture par Bell Média d'une salle de nouvelles est un signe positif qui donnera une diversité dans les régions. On parle de bulletins de nouvelles régionaux. Cette diversité est la bienvenue; on a embauché 60 journalistes au total.

M. White estime que les médias se portent bien au Québec. Il en veut pour preuve les investissements de Radio-Canada en information, le magazine Urbania, qui va bien , ou encore, Québecor numérique, qui vient de relancer le journal 24 heures.

La nouvelle de ces fermetures au Québec et au Canada survient en même temps que l'annonce de 47 mises à pied chez HuffPost aux États-Unis dans le but d'accroître la rentabilité de l'entreprise.

Le déficit de 20 millions de dollars de l'entreprise HuffPost a été invoqué, ainsi que la crainte que ce déficit se reproduise cette année.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !