•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse fait de l’économie verte son pilier pour la relance post-pandémie

Les libéraux annoncent aussi la création d’un bureau de la santé mentale.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Iain Rankin lors du discours du Trône, le 9 mars 2021.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Iain Rankin lors du discours du Trône, le 9 mars 2021.

Photo : Radio-Canada

Avec l'ambition de devenir la première province canadienne à atteindre la carboneutralité, la Nouvelle-Écosse veut faire de la transition écologique un vecteur de croissance. « La santé de notre économie dépend de la santé de notre planète », a déclaré le lieutenant-gouverneur Arthur LeBlanc dans un discours du Trône saupoudré de passages en français.

Après une pause qui aura duré presque un an jour pour jour, la troisième session parlementaire de la 63e législature de la Nouvelle-Écosse s’est ouverte mardi avec un message clair sur la direction que compte prendre le nouveau premier ministre Iain Rankin.

Le lien entre l'environnement, l'économie et l'équité est au cœur du programme de mon gouvernement.

Celui qui a été élu chef du Parti libéral après la démission de Stephen McNeil avait déjà fait connaître ses intentions pro-environnementales lors de son assermentation, en annonçant notamment un rabais de 3000 $ à l’achat d’un véhicule électrique.

Le gouvernement libéral poursuit ainsi sur la voie de la transition écologique en annonçant la création d’un conseil de la croissance économique consacré à l’économie verte.

Le changement climatique est le défi de notre génération.

Une citation de :extrait du discours du Trône de la Nouvelle-Écosse
Le fauteuil du lieutenant-gouverneur.

Les députés provinciaux en Nouvelle-Écosse n'ont pas siégé depuis le 10 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Attirer des investissements durables

Le gouvernement dit voir ce grand défi comme une immense occasion d’un point de vue économique. Il cite en exemple un engagement de la banque RBC visant à injecter 500 milliards de dollars dans des entreprises durables. Ce sont des investissements que nous pourrions attirer en Nouvelle-Écosse.

Le gouvernement de Iain Rankin se dit par ailleurs déterminé à accélérer l'élimination progressive du charbon à usage énergétique d'ici 2030, soit 10 ans plus tôt que prévu et à s'assurer que tous bureaux gouvernementaux utilisent de l'électricité renouvelable d'ici 2025.

Nouveau bureau de la santé mentale

Le gouvernement libéral a aussi profité du discours du Trône pour annoncer la création d’un nouveau bureau relevant du ministère de la Santé réservé aux soins de santé mentale.

Nous reconnaissons que les problèmes de santé mentale étaient à la hausse avant la COVID-19 et qu’ils ont été exacerbés depuis.

Une citation de :extrait du discours du Trône de la Nouvelle-Écosse

Les libéraux comptent également investir dans la télémédecine, soutenir davantage l’agriculture et travailler de pair avec le fédéral à l’élaboration d’une stratégie de service de garde parce que la garde d'enfants est essentielle à une économie florissante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !