•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante diminution des cas de COVID-19 dans les résidences pour aînés

Une infirmière aide un homme à marcher dans le couloir d'un centre de soins.

Quarante-trois pour cent des résidents de ce type de centre ont reçu leur deuxième dose du vaccin (archives).

Photo : Shutterstock / Gagliardi

Radio-Canada

Les effets de la campagne de vaccination n’ont pas tardé à se faire sentir. Le nombre de cas actifs de COVID-19 dans les centres de soins de longue durée de la Saskatchewan a chuté de façon considérable moins de trois mois après le début des injections.

Alors que l’on comptait plus de 200 malades au sein de ces établissements avant la période des Fêtes, il n’y en a plus qu’une dizaine aujourd’hui.

Selon le président et directeur général de l’autorité de la santé de la Saskatchewan, Scott Livingston, il ne fait aucun doute que cette baisse est attribuable à l’arrivée des vaccins.

Nous voyons les bénéfices de la première et de la deuxième doses. C’est une bonne nouvelle que nous observons aussi ailleurs dans le monde.

En date du 2 mars, 91 % des résidents des centres de soins de longue durée de la province avaient reçu leur première injection.

Les 9 % restants ont, soit refusé de la recevoir, soit ne pouvaient le faire en raison de problèmes de santé ou de disponibilité.

Par ailleurs, 43 % des résidents ont reçu leur deuxième dose.

Selon les dernières statistiques disponibles, la Saskatchewan n’a plus que 10 cas de COVID-19 au sein de ces résidences, principalement à Regina et à Saskatoon.

Les bénéficiaires de ce type d’établissements faisaient partie des groupes prioritaires dans le plan provincial de vaccination. La phase 1 de ce dernier a débuté à la fin du mois de décembre.

Avec les informations de Guy Quenneville

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !