•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présidente du programme de journalisme de Ryerson démissionne

Des jeunes traversent la rue sous une passerelle qui relie deux bâtiments de l'Université Ryerson.

Des étudiants accusent l'université de ne pas suffisamment soutenir les étudiants noirs. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

La présidente du programme de journalisme de l’Université Ryerson, à Toronto, a remis sa démission.

Janice Neil, la présidente du Ryerson School of Journalism (école de journalisme de Ryerson, traduction libre), a dévoilé dans un tweet dimanche qu'elle démissionnait, sans évoquer de raisons pour cette décision.

Lundi matin, des étudiants en journalisme de Ryerson ont publié une lettre publique accusant l’université de ne pas représenter et soutenir les étudiants noirs, autochtones, de couleur et LGBTQ.

L'école aurait contribué à créer un environnement d'apprentissage dangereux et discriminatoire qui a traumatisé des élèves, peut-on lire dans la lettre.

Mme Neil n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires, mais une porte-parole de l'université a déclaré que Ryerson continue de reconnaître le travail qui doit être fait pour lutter contre le racisme systémique.

La direction, dans la lettre, affirme continuer à prendre des mesures concrètes pour répondre aux préoccupations des élèves.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !