•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination en C.-B. : 1,7 million d’appels en moins de 3 heures

Adrian Dix en conférence de presse.

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, se réjouit que les Britanno-Colombiens soient enclins à se faire vacciner.

Photo : Radio-Canada / MIKE MCARTHUR (CBC)

Lundi matin, les régies de la santé de la Colombie-Britannique ont été prises d’assaut. Entre 7 h et 9 h 30, elles ont reçu 1,7 million d’appels de résidents souhaitant prendre un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Pourtant, seules les personnes âgées de 90 ans et plus et les personnes autochtones de 65 ans et plus ont le droit de prendre rendez-vous d'ici vendredi.

Cette situation démontre l’enthousiasme des gens à se faire vacciner, veut retenir le ministre de la Santé, Adrian Dix. Cependant, il lance un appel aux Britanno-Colombiens : si ce n’est pas votre tour actuellement, ne nous téléphonez pas pour que les gens qui ont plus de 90 ans puissent être en mesure de recevoir leur date, leur moment.

Cet assaut des lignes téléphoniques n’aurait pas dû se produire. Seulement 82 000 personnes répondaient aux critères pour avoir droit de fixer un rendez-vous. Le ministre Dix a clarifié qu’il y a près de 45 000 personnes de plus 90 ans et environ 37 000 issues des peuples autochtones qui ont plus de 65 ans.

De plus, a ajouté le ministre, de cette population admissible un bon nombre a déjà reçu un vaccin soit dans les centres de soins de longue durée soit dans les résidences de logements avec assistance.

Tout le monde aura son tour

Le système de réservation de rendez-vous n’est pas celui du premier arrivé, premier servi. Adrian Dix s’est montré clair. Toute personne qui souhaite se faire vacciner recevra le vaccin. Malgré le fait que ce premier jour a été synonyme de lignes saturées, il faut se montrer patient.

Une femme âgée qui marche à côté d'un jeune homme qui la soutient.

Un centre de vaccination contre la COVID-19 à Surrey, qui fait partie de la régie de la santé Fraser, accueille les personnes âgées de plus de 90 ans.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Nous avons cinq jours pour le faire. Il y aura beaucoup de temps si vous n'avez pas pu nous contacter aujourd'hui [lundi]. Il y a beaucoup de rendez-vous et nous allons pouvoir prendre soin de vous dans les prochains jours.

Une citation de :Adrian Dix, ministre de la Santé de la C.-B.

Les autorités sanitaires demandent qu’une seule personne appelle et que l’on évite de multiplier les appels. La régie de la santé Vancouver Coastal écrivait sur son site Internet que le temps d’attente peut être long en raison du volume d’appels.

La médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, sait que, semaine après semaine, les appels vont se multiplier. Tout en demandant aux Britanno-Colombiens de respecter le calendrier qui a été établi, elle a reconnu que le fournisseur [téléphonique] doit comprendre que nous devons faire mieux pour répondre à ces appels.

Avec un tel engouement pour réserver son jour de vaccination, le ministre de la Santé n’exclut pas de recourir à la méthode en ligne. Pour le moment, la régie de la santé Fraser est la seule de la province qui permet de prendre un rendez-vous de vaccination en ligne. Mais elle prévient tout de même que les mêmes règles s’appliquent. Par conséquent, si vous remplissez un formulaire alors que ce n’est pas votre catégorie d’âge qui est concernée, celui-ci sera tout bonnement annulé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !