•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des préposés dévoués égaient le quotidien au CHSLD Pie-XII

Des employés et des personnes âgées dans une salle commune portent des colliers fleuris de style hawaïen.

Plusieurs activités thématiques sont organisées pour les résidents.

Photo : Gracieuseté

Alors que de nombreux scandales et histoires d’horreur ont éclaboussé certains CHSLD de la province au cours de la dernière année, de belles histoires continuent de s’écrire dans plusieurs de ces établissements.

C’est le cas au CHSLD Pie-XII à Rouyn-Noranda, où une équipe de préposés aux bénéficiaires et aides de service déploie une énergie hors du commun pour divertir les résidents dont ils prennent soin.

Pour Francine Légaré, dont le père se trouve dans un groupe de résidents atteints d’Alzheimer ou de démence, il importe de mettre en valeur les efforts de ces préposés qui travaillent fort pour apporter de la vie et de la bonne humeur dans le quotidien des résidents.

Je suis simplement émerveillée par l'attention, l'amour et l'énergie que l'équipe met à rendre la vie de ces résidents la plus agréable possible. Lynn Babin, la préposée qui met en branle toutes les activités, ne ménage pas ses efforts pour faire en sorte que ces personnes s'amusent le plus souvent possible. Il y a régulièrement des partys avec des thèmes différents : party hawaïen, party pyjama, soirée canadienne, danses, chansons, déguisements ou fabrication de cupcakes , énumère-t-elle.

Des personnes âgées et des membres du personnel portent des chapeaux et des accessoires colorés dans une salle commune.

Une activité costumée au CHSLD Pie-XII.

Photo : Gracieuseté

De nature réservée, Lynn Babin a préféré ne pas accorder d’entrevue. Elle a tout de même tenu à préciser qu’elle arrive à organiser ces activités grâce à la contribution de ses collègues préposés aux bénéficiaires et aides de service.

Je n’aime pas être sous le feu des projecteurs, je préfère être dans l’ombre. Si je fais tout ça, ce n’est pas pour être récompensée ou remarquée, mais bien pour les résidents et pour égayer leurs journées.

Une citation de :Lynn Babin

Diane Légaré, la sœur de Francine, ajoute que les préposés envoient régulièrement des photos et des vidéos des activités organisées aux familles des résidents.

C’est réconfortant, c’est rassurant. On sait qu’au moins, notre personne, même si elle vit une condition difficile, elle a encore de beaux moments. C’est sûr qu’ils ne sont pas toujours conscients, parce que leur état est quand même variable, mais quand ils sont cohérents, et qu'ils participent à une activité, ils sont heureux, et ça paraît dans le sourire de la personne , assure Mme Légaré.

Selon Diane Légaré, Mme Babin et son groupe de préposés ne comptent pas leur temps quand vient le temps de planifier les activités.

Quatre personnes âgées sont assises dans des fauteuils et portent un chandail de hockey de l'équipe des Canadiens.

Une soirée ayant pour thème «Les Canadiens de Montréal» a été organisée.

Photo : Gracieuseté

Dernièrement, il y avait une soirée thématique des Canadiens. Alors ils ont trouvé des chandails de hockey des Canadiens pour les résidents. Il y a eu l’hymne national, ils les faisaient chanter, il y a vraiment une belle ambiance , atteste-t-elle.

Pour Diane Légaré, le mérite du groupe d’employés est d’autant plus important, étant donné l’état de santé des résidents.

C’est important de savoir que dans l’aile [où réside mon père], ce sont toutes des personnes atteintes de façon sévère d’Alzheimer ou de démence. Donc ce n’est pas une clientèle qui est facile en soi, parce que ce sont des personnes qui peuvent avoir des problèmes de comportement. Qu’ils [les préposés] viennent à bout d’obtenir la collaboration des résidents, c’est un exploit en soi , juge-t-elle.

Mme Légaré ajoute que les préposés se montrent toujours très attentionnés et à l’écoute des résidents.

Il y a toujours un lien qui se crée avec les résidents. Que ce soit pour les accompagner dans une promenade dans les corridors, que ce soit pour s’asseoir avec eux et jaser, parce qu’ils ont le goût de parler de leur vécu antérieur. Tu t’aperçois que les préposés sont très très attentifs à ce que les résidents leur racontent , précise-t-elle.

Tout comme pour sa sœur Francine, il était important pour Diane Légaré de partager ce témoignage, pour démontrer que de belles choses se déroulent dans les CHSLD.

Il n’y a pas juste du négatif. Il faut être capable de voir quand il y a des choses positives et de le souligner. Je leur lève mon chapeau aux préposés et aides de service, parce qu’ils font un travail exceptionnel , déclare-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !