•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centre régional de cancérologie : appel de propositions lancé pour un lieu d'hébergement

Un plan d'architecte montre l'agrandissement de l'hôpital de Rouyn-Noranda.

Le futur centre de cancérologie à Rouyn-Noranda.

Photo : gracieuseté Trame

Désiré Kafunda

La Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda avance les démarches pour ajouter un centre d’hébergement et d’accueil au futur Centre régional de cancérologie.

Un appel de propositions a été lancé pour sa mise en place.

La directrice générale de la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda, Stéphanie Thuot, estime qu'il s'agit d'un besoin plus que nécessaire pour les personnes atteintes de cancer et leurs accompagnateurs.

C'est vraiment quelque chose qui est nécessaire pour une population qui va arriver d’un peu partout en Abitibi-Témiscamingue. Habituellement, les traitements vont être échelonnés sur une période de souvent trois semaines. Donc quand on subit des traitements comme ça pendant cinq jours consécutifs et qu’on retourne chez nous la fin de semaine, ça sera assez difficile pour une certaine partie de la population de faire le voyagement soir et matin, explique-t-elle.

Elle ajoute que ce service d’hébergement est un service complémentaire incontournable vu l’étendue du territoire.

Adapter l’offre à la demande

Une vingtaine de chambres seraient nécessaires pour accueillir les patients. Mme Thuot précise que l’objectif est de leur offrir de l’hébergement au meilleur coût et le plus près possible du futur Centre régional de cancérologie.

Le Centre régional de cancérologie qui est actuellement en construction à Rouyn-Noranda doit ouvrir ses portes d’ici l’automne 2021.

Il va desservir l'ensemble de la population de l’Abitibi-Témiscamingue et une partie du nord du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !