•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les salles de cinéma du Bas-Saint-Laurent ont été populaires pendant la semaine de relâche

Un projecteur de cinéma.

De nombreuses personnes ont profité de la réouverture des salles de cinéma dans les derniers jours.

Photo : Courtoisie Visons Ouest Production

Les amateurs de cinéma ont été nombreux dans les salles de la région au cours de la semaine de relâche. Malgré les mesures de sécurité à respecter, les responsables des salles de La Pocatière, de Rivière-du-Loup et de Rimouski espèrent que les fermetures en raison de la pandémie sont vraiment chose du passé.

À La Pocatière, la propriétaire du cinéma Le Scénario, Marie-Josée d'Anjou, se dit somme toute satisfaite des derniers jours. Elle a dû faire une croix sur une partie de sa clientèle qui habite dans la région de Chaudière-Appalaches puisque les déplacements y étaient toujours fortement déconseillés pendant la semaine de relâche.

Selon Mme d'Anjou, l'ouverture des cinémas a fait du bien à bon nombre de personnes.

« Les gens arrivaient heureux et souriants. Plusieurs nous disaient que c'était leur première sortie depuis longtemps!  »

— Une citation de  Marie-Josée d'Anjou, propriétaire du cinéma Le Scénario

Même son de cloche au cinéma Princesse à Rivière-du-Loup. Selon la porte-parole de l'établissement Brigitte Martin, les cinéphiles n'ont pas fait de cas des mesures imposées par le gouvernement. Même en zone orange, le port du masque est obligatoire dans les salles.

« Certains ont été surpris de devoir le garder, mais les gens ont été très coopératifs  »

— Une citation de  Brigitte Martin, porte-parole du cinéma Princesse
La façade de l'édifice en brique.

Le Cinéma Princesse à Rivière-du-Loup.

Photo : Radio-Canada

Le responsable du cinéma Lido de Rimouski, Alexandre Hurtubise, croit que l'industrie cinématographique est bel et bien repartie. De nombreux nouveaux films seront lancés au cours des prochains mois.

Le rythme sera beaucoup plus soutenu que lors de la reprise en juillet d'après lui. Certains producteurs ont même devancé le lancement de certains longs-métrages.

« Notre défi sera d'assurer la meilleure sortie possible à chaque film.  »

— Une citation de  Alexandre Hurtubise, porte-parole pour le Cinéma Lido
La façade extérieure du Cinéma Lido, à Rimouski.

Le Cinéma Lido, à Rimouski

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le couvre-feu, en zone orange et en zone rouge, limite le nombre de représentations chaque soir, ce qui pourrait avoir un impact sur la rentabilité et sur la diffusion de certains films.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !